IFA 2006 : les terminaux IP Wi-Fi ont le vent en poupe

Mobilité

Si Philips, Panasonic et Netgear visent la convergence DECT et la
certification Skype, Linksys propose une plus grande ouverture avec un combiné
tout IP.

Skype a profité de l’ouverture de l’IFA 2006 (le salon de l’électronique grand public qui se déroule à Berlin du 1er au 6 septembre) pour annoncer de nouveaux partenariats et produits en matière de téléphonie IP. A commencer par deux nouveaux modèles de téléphones IP chez Philips et Netgear.

Le VOIP841 de Philips et le SPH101 de Netgear se distinguent par le support de la voix sur IP, l’intégration du logiciel de téléphonie Skype avec les options premium Skype-In et Skype-Out pour être appelé et appeler des numéros fixes ainsi que Voicemail, et, surtout, une interface Wi-Fi. Celle-ci offre une totale liberté de mouvement lors d’une communication téléphonique et permet même d’affranchir le téléphone IP de l’ordinateur… à condition de disposer d’une borne Wi-Fi résidentielle comme passerelle vers le réseau Internet. Les deux combinés en question supportent le Wi-Fi sous protocole 802.11b et g.

Basés sur la norme DECT (Digital European Cordless Telephone), les nouveaux combinés Skype supportent les appels traditionnels sur ligne fixe et sont donc, dans ce cadre, amenés à remplacer les solutions déjà installées chez les particuliers et petites entreprises. La convergence ne s’arrête pas là. Les nouveaux combinés permettent à leurs utilisateurs d’intégrer leurs contacts Skype, d’en chercher de nouveaux et de les intégrer à la fois dans la liste Skype et celle de l’annuaire habituel. Les deux appareils sont bien évidemment certifiés Skype.

Tout comme le seront les prochains modèles proposés par Panasonic. La division grand public de Matsushita Electric Industrial vient en effet d’annoncer travailler avec Skype pour proposer un téléphone IP Wi-Fi. “Le premier produit Wi-Fi d’une série plus large qui utilisera les services Skype “, précisent les deux partenaires dans un communiqué commun. Ce combiné, encore sans nom mais qui doit être lancé dans le courant du quatrième trimestre 2006 aux Etats-Unis, autorisera également la communication téléphonique à partir de n’importe quelle borne publique Wi-Fi (à condition qu’elle ne nécessite pas d’authentification). Un service qui n’a pas été évoqué chez ses concurrents précédemment évoqués.

Linksys se détache des réseaux

De son côté, Linksys n’attend pas la certification Skype pour proposer des téléphones sans fil Wi-Fi 802.11b/g. Le constructeur joue même plutôt la carte de l’ouverture en n’affiliant son produit à aucun réseau particulier. La filiale de Cisco présente aujourd’hui le WIP330, un modèle de téléphone IP qui autorise les communications en voix sur Internet à partir d’un routeur Wi-Fi résidentiel comme d’un hotspot public. Mieux, le téléphone autorise la navigation sur Internet grâce à un navigateur intégré. Cela permet notamment de recevoir des flux vidéo émis par n’importe quelle webcam en ligne.

La téléphonie via Internet promet de substantielles économies puisque les appels sur le réseau IP, Skype ou autre, sont gratuits et ceux vers les postes fixes et mobiles proposés à des prix généralement concurrentiels face à ceux des opérateurs traditionnels. Le rapprochement entre les téléphones sans fil sur norme DECT et les services IP comme Skype vont permettre ainsi aux constructeurs d’atteindre un public plus large. C’est ce potentiel qui suscite un tel emballement auprès des équipementiers et prestataires de services VoIP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur