IFA 2011 : Samsung doit cacher sa Galaxy Tab 7.7

MarketingMobilitéTablettes

Au nom d’une plainte déposée par Apple, la justice allemande exige que la tablette Galaxy Tab 7.7 ne soit pas exposée sur le stand Samsung du salon high-tech de Berlin.

Samsung ne peut plus exposer la Galaxy Tab 7.7 sur son stand IFA de Berlin.

Le constructeur coréen fait l’objet d’une injonction qui interdit la vente de cette tablette en Allemagne.

Une requête a été déposée dans ce sens par Apple pour infraction à la propriété intellectuelle.

En date du 2 septembre, un tribunal de Düsseldorf a validé la demande adressée par la firme de Steve Jobs à l’encontre de son plus sérieux rival sur le marché des ardoises tactiles.

La tablette doit donc disparaître du salon high-tech de Berlin.

On comprend les craintes d’Apple : la Galaxy Tab 7.7 est l’une des tablettes les plus fines et légères sur le marché. Elle bat même l’iPad sur ce critère (7,9 mm d’épaisseur contre 8,8 mm).

Avec 500 000 unités Galaxy Tab écoulées (chiffre Strategy Analytics contesté par Lenovo), la Galaxy Tab est loin de se hisser au niveau d’un iPad 2 (9,25 millions d’exemplaires vendus par Apple au cours du troisième trimestre de son année fiscale) mais il constitue son principal challenger…loin derrière.

Selon Silicon.fr, d’autres affaires opposent Samsung à Apple comme le design et l’interface tactile des smartphones Galaxy S.

Fin août, un tribunal de La Haye a interdit la commercialisation des modèles des gammes Galaxy S, S II et Ace dans une dizaine de pays en Europe.

Une situation qui devient vraiment encombrante pour Samsung.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur