Iliad/Free : l’intégration d’Alice est “en avance sur les objectifs”

Cloud

Selon Iliad, l’intégration d’Alice au groupe se déroule plus rapidement que prévu. La maison-mère de Free veut maintenant se concentrer sur la téléphonie mobile et la fibre optique.

Si l’intégration d’Alice, racheté par Free mi-2008 à Telecom Italia, est “en avance sur les objectifs”, comme l’a précisé Thomas Reynaud, le directeur financier d’Iliad lors de l’annonce des résultats financiers du groupe, cette acquisition continue de peser sur le bénéfice net, qui a atteint, pour le premier semestre, les 72 millions d’euros, soit un recul de 13,1%. Hors acquisition du FAI, le bénéfice net du groupe aurait culminé à 161 millions d’euros.

En revanche, le chiffre d’affaires d’Iliad a connu une belle envolée, à 969,8 millions d’euros au premier semestre, soit une progression de plus 40% en un an, associé à une rentabilité florissante. Le groupe Iliad annonce avoir atteint ces six premiers mois “une marge record” de 38,4% contre 37,1% il y a un an.

L’opérateur a recensé 200 000 nouveaux inscrits sous la marque Free au cours du premier semestre 2009, dont 142 000 acquis au cours du premier trimestre. Free compte aujourd’hui plus de 3,6 millions d’abonnés. Du côté de chez Alice, le nombre d’abonnés a enregistré un recul sensible : fin juin, Alice revendiquait 782 000 abonnés (contre 836 000 fin 2008).

Nous avons constaté une légère augmentation du désabonnement au mois de juin”, a précisé le directeur général d’Iliad, Maxime Lombardini. Et d’ajouter : “Nous avons perdu 10 000 abonnés qui nous ont quitté pour Bouygues Telecom”. Ambitieux, Iliad vise les 5 millions d’abonnés haut débit en 2011.

Haro sur la 4ème licence mobile et la fibre optique !

Les yeux d’Iliad se portent désormais vers deux nouveau Eldorado : la téléphonie mobile, “qui constitue un formidable relais de croissance” selon Thomas Reynaud, et la fibre optique. Iliad ne cache pas que sa marque Free est prêt à entrer dans la couse à l’obtention de la quatrième licence mobile, dont l’appel à candidatures a été publié au JO le 1er août dernier.

Free envisage même l’ouverture d’un réseau de boutiques pour vendre ses forfaits et mobiles, mais “aucune décision n’est prise”, affirme Maxime Lombardini. Des accords de distribution avec The Phone House, Auchan ou Carrefour sont aussi à l’étude.

Iliad compte par ailleurs se lancer tout azimut dans la fibre optique avec la mise en place d’un vaste plan d’investissements d’un milliard d’euros d’ici 2012, qui pourrait permettre de “couvrir 90% de la population”, précise le DG d’Iliad.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier spécial : Fibre optique : la ruée vers le très haut débit


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur