Impression mobile : Samsung s’offre l’expertise cloud de PrinterOn

Régulations
samsung-printeron

La firme sud-coréenne s’offre un relais sur le marché BtoB en rachetant le Canadien PrinterOn et ses solutions d’impression sécurisées en mode cloud.

En rejoignant l’alliance Mopria aux côtés d’Adobe, Canon, HP et Xerox, Samsung s’est engagé à soutenir le développement d’un standard pour l’impression mobile.

L’industriel sud-coréen consolide ses compétences en la matière par le biais d’une acquisition qui lui permet également de se projeter un peu plus vers le marché BtoB. Officialisée en date du 2 septembre 2014 pour un montant non dévoilé, l’opération porte sur PrinterOn. Cette société canadienne (basée à Kitchener, dans la province de l’Ontario) dispose aujourd’hui de bureaux à Chicago, à New York et au Royaume-Uni. Elle commercialise, depuis l’an 2000, des solutions d’impression en mode cloud, avec une stratégie verticale portée sur l’entreprise, l’éducation et les lieux publics.

Une fois le rachat finalisé, PrinterOn deviendra une filiale à 100% de Samsung Electronics Canada et poursuivra le développement de ses services destinés aussi bien aux utilisateurs de PC qu’aux détenteurs de smartphones ou de tablettes. Le principe de base rappelle Google Cloud Print ou encore la solution Mobile Print proposée par Samsung : permettre de lancer des tâches d’impression de partout dans le monde, vers n’importe quelle imprimante connectée à PrinterOn.

Il existe quatre solutions pour imprimer un document : l’envoyer à l’adresse électronique de l’imprimante, le téléverser sur un portail Web, passer par une application mobile ou bien exploiter, depuis toute application Windows, le pilote générique PrintWhere (certifié Citrix et donc utilisable en environnement virtualisé). Dans tous les cas, l’impression n’est lancée qu’après la saisie d’un code de sécurité sur le panneau de contrôle de l’imprimante.

Compatibles avec de multiples plates-formes mobiles (Android, iOS, BlackBerry, Kindle, NOOK), les solutions de PrinterOn peuvent être déployées sur site, dans une configuration de type cloud privé. Elles intègrent par ailleurs une prise en charge d’Active Directory et d’autres services d’annuaires LDAP, le tout sans pilotes particuliers à installer.

PrinterOn revendique 80 millions de pages imprimées avec ses solutions, dans des hôtels, des aéroports, des bibliothèques et des universités (en tout, “plus de 10 000 lieux dans le monde” seraient équipés d’une ou plusieurs imprimantes connectés à PrinterOn). Parmi les principaux scénarios évoqués, l’impression d’une pièce jointe qui ne s’affiche pas correctement sur un téléphone, la possibilité d’imprimer dans un lieu public même si l’on ne dispose pas du pilote adéquat ou encore une manière de donner à un collaborateur de passage un accès temporaire à un réseau sécurisé d’imprimantes.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les imprimantes, ça vous connaît ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur