Index Netflix – FAI France : Numericable au-dessus de la mêlée en octobre

Marketing
index-netflix-FAI-france-numericable-au-dessus-melee-octobre

Chaque mois, Netflix fournit un état des lieux de la qualité d’accès à son service SVoD par FAI en France. Le pointage d’octobre était important.

Netflix a publié le premier véritable relevé de son ISP Speed Index qui compte pour le marché français car il couvre un mois complet (c’est à dire octobre).

Ce palmarès des fournisseurs d’accès Internet (FAI) est établi par marchés d’implémentation du service américain de vidéos à la demande par abonnement (SVoD). Il prend en compte le débit constaté par les internautes et mesure donc la fluidité d’accès. Mais il reste quelques zones d’ombre sur la manière d’effectuer ces mesures et sur l’intégration des paramètres.

Décliné suivant trois formules en France, Netflix permet d’accéder à du contenu vidéo en SD (première formule à 7,99 euros/mois) mais aussi en HD pour les deux autres formules, voire en Ultra HD 4K pour certains programmes (avec la formule à 11,99 euros/mois).

La bande passante est donc un enjeu de taille pour le service de SVoD et c’est la raison pour laquelle Netflix publie son propre indicateur, pointant du doigt au passage les mauvais élèves parmi les FAI.

Quels sont les principaux enseignements de l’ISP Speed Index pour le mois d’octobre en France ? Logiquement, le câblo-opérateur Numéricable (qui est en train d’avaler SFR) arrive en première position avec un débit moyen de 3,62 Mbit/s.

Et la fluidité progresse depuis le premier relevé réalisé en septembre mais le recul était limité en raison de l’inauguration. Après avoir démarré ses activités commerciales le 15 septembre dans l’Hexagone, Netflix avait publié à la fin du mois du même mois des résultats initiaux portant sur la qualité moyenne d’accès à son service de vidéo à la demande par abonnement  suivant les différents FAI français. Mais ce premier jet de l’observatoire ne portait que sur une période de quinze jours.

Continuons de dérouler les résultats ISP Speed Index fournis par Netflix pour le mois d’octobre : Bouygues Telecom occupe toujours la deuxième place avec un débit moyen qui ne bouge pas d’un iota à 3,23 Mbit/s. Courant novembre, la filiale télécoms du groupe Bouygues devrait faciliter l’accès au service SVoD depuis la Bbox Sensation.

Orange pointe à la troisième place avec un débit moyen qui recule légèrement à 3,06 Mbit/s. Depuis le 2 octobre, les abonnés d’Orange disposant de la toute dernière Livebox Play bénéficient d’un accès à Netflix.

En quatrième position, on trouve SFR avec un débit de 3,04 Mbit/s (un FAI qui a aussi trouvé un accord de distribution avec Netflix en France). Tandis que Free occupe la dernière place à 2,99 Mbit/s avec une fluidité qui régresse sur un mois. Le groupe de Xavier Niel n’a pas trouvé d’accord satisfaisant avec Netflix en l’état actuel pour distribuer le service SVoD à sa base de clients.

Netflix précise qu’un débit de 0,67 Mbit/s est le minimum requis pour une qualité “faible” tandis que la moyenne se situe à 1,56 Mbit/s. Mais le visionnage en streaming HD en qualité optimale requiert 6,67 Mbit/s selon le service de SVoD. Et il faut pas moins de 15,56 Mbit/s pour être éligible à l’Ultra HD / 4K avec des conditions idéales.

 

Netflix_FAI_Octobre_2014_b

Netflix_FAI_Octobre_2014_a

Crédit photo : Netflix


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur