Les industriels de la Photo souffrent face aux smartphones

Régulations
appareil-photo-canon-nikon-chute-smartphones

Les prévisions de vente des appareils photo dans le monde pour 2013 sont très mauvaises. Selon l’étude des analystes d’IDC, la faute en incombe à la montée en puissance des smartphones.

Les projections des analystes de l’agence IDC sont mauvaises concernant le volume des ventes des appareils photo dans le monde.

Les résultats de l’étude montrent que pour l’année 2013, seuls 76 millions d’appareils photos devraient avoir été écoulés contre 145 millions en 2010.

Selon Les Echos.fr, les appareils numériques compacts seront d’ailleurs les plus touchés par ce recul des ventes.

Toujours selon IDC, 56 millions d’appareils de ce type seront achetés en 2013 soit 73 millions de moins qu’il y a trois ans.

Les coupables de cette chute permanente des ventes sont les smartphones.

Les industriels japonais tels que Nikon et Canon, principaux acteurs du marché de l’appareil photo, l’admettent.

Leurs parts de marché, notamment concernant les appareils d’entrée et de milieu de gammes sont peu à peu grignotées par la montée en puissance des smartphones.

Certains appareils, comme le dernier Nokia Lumia 1020, ont de quoi faire peur et sont volontairement construit autour de leur appareil photo.

On note aussi la volonté de certains constructeurs de smartphones d’attaquer le marché de la photographie en proposant des modèles tels que le Galaxy S4 Zoom, à mi-chemin entre le téléphone mobile et l’appareil photo reflex.

Confrontés à toutes ces incursions sur leur marché, les industriels de la photographie sont pour le moment obligés de constater les dégâts et leurs résultats trimestriels le prouvent.

Nikon est ainsi confronté à un recul de ses ventes annuelles de 7,9% entre avril et juin 2013. Le profit net à quant à lui chuté de 72% pour atteindre les 34 millions d’euros.

Chez Canon, la tendance est toute aussi mauvaise puisque l’entreprise prévoit un recul de ses ventes d’appareils compacts de 23% sur l’année fiscale 2014.

Canon obtient actuellement 60% de ses profits grâce à son activité photo et est ainsi contraint de revoir à la baisse des objectifs financiers.

D’après Les Echos.fr, les constructeurs japonais ont fait l’erreur de baser leur stratégie mondiale sur les tendances de leur marché local.

Au japon, les appareils hybrides (des appareils compactes avec objectifs interchangeables) sont très en vogue mais ce n’est pas le cas ailleurs, notamment en occident ou l’appareil photo Reflex reste le plus prisé.

« En Europe et aux Etats-Unis, le ratio hybride-reflex n’a pas progressé du tout, contrairement à l’Asie » a précisé Yasuyuki Okamoto, président du pôle image de Nikon.

Les perspectives d’amélioration des résultats de ces grands industriels semblent donc liées au marché de l’appareil photo Reflex dans lesquels ils dominent toujours le marché.

——Quiz——

Connaissez-vous bien les services de photo en ligne ?

—————–

Crédit photo : Maxim Mayorov pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur