Information et médias sociaux : Facebook et Twitter vérifient ensemble leurs sources

MarketingSocial Media
reseaux-sociaux-annonceurs
3 45

Facebook et Twitter rejoignent la First Draft, coalition de médias et d’entreprises technologiques qui s’intéresse à la problématique de l’information sur les réseaux sociaux.

Comment repérer l’information « de première main » qui émerge sur les médias sociaux, en vérifier l’authenticité et l’exploiter tout en évitant la diffusion de fausses nouvelles ?

Cette problématique est au cœur des travaux* de la First Draft.

Fondée en juin 2015 avec le soutien du News Lab de Google, cette coalition s’est fixé plusieurs objectifs, dont la mise en place d’un guide de bonnes pratiques à destination des journalistes, la promotion de l’information de qualité auprès des internautes et la mise en place d’une plate-forme destinée à faciliter la vérification des sources (lancement prévu le mois prochain).

L’alliance prend du volume avec la création d’un réseau de partenaires ouvert aux médias comme aux sociétés technologiques impliquées dans le relais de l’information.

Une trentaine d’acteurs ouvrent le bal. Du côté des plates-formes, Facebook, Twitter et YouTube sont présents. Ils font front commun avec des références telles que le New York Times, CNN, le Telegraph, Euronews… et des organisations parmi lesquelles Amnesty International. France Info est aussi de la partie, au même titre que Les Décodeurs, rattachés au Monde.fr.

Membres fondateurs de la First Draft, Bellingcat, Dig Deeper Media, Emergent, Storyful, Reportedly, Meedan, Verification Junkie et Eyewitness Media Hub restent dans la boucle. Ils poursuivront les travaux éditoriaux qui ont mené à la publication de nombreux guides : comment utiliser TweetDeck pour la veille, maîtriser Google Search pour trouver l’info pertinente…

Des tests interactifs ont également été mis en place pour permettre aux internautes d’évaluer leur capacité à déterminer l’authenticité d’une source. On trouve par ailleurs une rubrique centrée sur les questions d’éthique et de droit d’auteur.

* L’idée générale est que dans la masse de données circulant sur les médias sociaux, il est plus difficile de repérer les fausses informations. Rédactrice en chef du Guardian, Katharine Viner élargissait récemment la problématique au numérique dans son ensemble, soulignant que « sur un flux d’actualités, toutes les nouvelles se ressemblent, peu importe d’où elles proviennent ».

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur