Infosecurity 2006 : Trend Micro renouvelle sa gamme de solutions de sécurité

Cloud

Quatre appliances sont proposées pour les segments TPE-PME d’un côté et
grands comptes de l’autre.

Trend Micro profite de sa présence au salon de la Sécurité informatique à Paris pour présenter sa gamme renouvelée de solutions professionnelles de sécurité IT. “Notre offre de produits est segmentée selon la taille des entreprises clientes. Nous proposons des solutions à destination des PME et PMI et des solutions entreprises dédiées aux grands comptes”, annonce Frédéric Saulet, responsable des chefs produits Europe chez Trend Micro.

Dans le cadre de l’offre dédiée aux PME et PMI, Trend Micro propose la passerelle Internet Interscan Gateway Security Appliance. “Cette offre, lancée mi-août, permet aux entreprises de se protéger des menaces Internet via les flux mails entrants et sortants et le Web. C’est une offre dédiée au filtrage de contenu. A l’heure d’aujourd’hui, 300 boîtiers Interscan Gateway Security Appliance ont été vendus“, précise Frédéric Saulet.

Pour avoir une idée des tarifs, Trend Micro annonce que les formules sont commercialisée à 3690 euros HT pour 100 utilisateurs et à 17 000 euros HT pour 1000 utilisateurs. “Sur notre offre dédiée aux PME et PMI, nos principaux concurrents sont Fortinet ou encore Juniper“, ajoute Frédéric Saulet.

Principaux concurrents : McAfee, Symantec et IronPort

Côté grands comptes, Trend Micro met en avant deux appliances : “Interscan Web Security Appliance apporte une protection liée à la navigation sur le Web. L’offre comporte un anti-virus, un anti-spyware, une protection contre les codes malicieux et un filtre URL. L’appliance a été lancée en février 2006 et est commercialisée au prix de 16 000 euros pour 2500 utilisateurs et jusqu’à 38 000 euros pour 7500 utilisateurs“, explique Frédéric Saulet. Prix hors taxes toujours.

Autre solution plus complète destinée aux grands comptes : Interscan Messaging Security Appliance. “Cette offre traite les menaces liées à la messagerie. Elle intègre un anti-virus, un anti-spam, un anti-phishing et un anti-spyware. Cette appliance protège en amont des messages entrants et sortants“, indique Frédéric Saulet. Les principaux concurrents de Trend Micro sur ce segment sont McAfee, Symantec ou encore IronPort.

Enfin, dernière offre : l’outil de gestion des politiques de sécurité Network Viruswall. “Cet outil permet, lorsqu’un poste client se connecte à un réseau, de vérifier que le poste intègre les bons applicatifs, un anti-virus et les patches Microsoft. Si le poste client ne respecte pas cette politique de sécurité, l’accès au réseau est interdit“, explique Frédéric Saulet. La solution est facturée environ 7000 euros HT pour 500 à 1000 utilisateurs.

Deux stratégies de développement : Worry Free et l’Enterprise Protection Strategy

95% des entreprises du CAC40 sont des clients de Trend Micro“, Assure Frédéric Saulet. La stratégie de développement de Trend Micro suit deux axes principaux. “Sur la partie PME et PMI, nous suivons une politique appelée Worry Free, c’est-à-dire que le client n’a pas de contrainte. Les solutions répondent aux besoins des entreprises de manière simple dans les petites structures qui ne disposent pas de beaucoup de ressources informatiques en interne. Autre axe de développement : l’Enterprise Protection Stragegy. Selon cette stratégie, Trend Micro aide les clients à identifier et à gérer les menaces“, indique Frédéric Saulet.

A l’origine, Trend Micro est une société japonaise. Elle a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de 650 millions de dollars. La société de sécurité est présente dans le monde entier en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. En Europe, elle dispose de bureaux en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Espagne, au Portugal, dans les pays nordiques, au Bénélux et en Suisse.

Retrouvez le blog commun Vnunet.fr/Silicon.fr dédié au Salon de la sécurité informatique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur