InMobi : un nouveau départ pour Microsoft dans la publicité mobile ?

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicité
microsoft-inmobi
0 4

Microsoft serait prêt à débourser 2 milliards de dollars pour acquérir InMobi, spécialiste de la pub mobile. Quel sens donner à cette opération ?

Microsoft a-t-il des vues sur InMobi ?

Le groupe informatique américain serait prêt à mettre 2 milliards de dollars sur la table pour s’emparer de cette société devenue, depuis sa création en 2007, une référence dans le domaine de la publicité ciblée sur mobile*. Un accord aurait même été trouvé, à en croire Seeking Alpha.

On pourrait évoquer, si l’opération se confirme, un véritable retour aux affaires pour Microsoft, qui a plutôt pris, ces dernières années, du recul sur ce segment de marché. Notamment en externalisant sa régie (chez AOL et AppNexus) et en cédant des actifs, par exemple l’Atlas Advertiser Suite, outil de mesure de performance publicitaire issu de l’acquisition d’aQuantive.

Le premier éditeur mondial avait mis la main sur cette régie publicitaire en 2007, pour 6 milliards de dollars, quelques semaines après les passages successifs de Right Media dans le giron de Yahoo (1 milliard de dollars) et de DoubleClick dans celui de Google (3 milliards).

Mais l’absorption a été difficile… Aujourd’hui, Microsoft n’est plus présent que dans le search avec Bing Ads et dans le display via ses différents services en ligne dont le portail MSN.

Concurrent d’AdMob (régie publicitaire sur mobile propriété de Google depuis novembre 2009), d’iAd (qu’Apple pourrait faire évoluer en la transformant en plate-forme de mise en relation directe des éditeurs et des annonceurs) ou encore de Millenial Media (AOL), InMobi compte 17 bureaux dans le monde, pour un effectif d’environ 1 000 personnes.

La société a financé ses activités via des fonds d’investissement, à hauteur de 220 millions de dollars, dont 200 millions injectés en septembre 2011 lors d’un tour de table emmené par le groupe japonais SoftBank.

Elle a aussi régulièrement réalisé des levées de dette, dont la dernière en septembre 2015 auprès de Tennenbaum Capital Partners (100 millions de dollars).

À son actif, plusieurs rachats, parmi lesquels Sprout (plate-forme de création de rich media en HTML5) et Overlay Media (personnalisation des annonces publicitaires). Mais aussi un réseau qui compte « plus de 1,4 milliard d’appareils mobiles » connectés, avec 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois et 30 000 éditeurs dans la boucle pour assurer l’achat d’espaces publicitaires.

Dernièrement, InMobi s’est associé à Taboola sur le marketing de contenu et la publicité native.

Il y a près d’un an, on avait évoqué un éventuel rapprochement avec Google, sur la base d’une valorisation autour d’un milliard de dollars. Une affaire qui n’a pas eu de suite.

* eMarketer estime à 72 milliards de dollars le marché mondial de la publicité mobile sur l’année 2015.

Crédit photo : CHAIWATPHOTOS – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur