Intégration AOL-Neuf Cegetel : les grandes manoeuvres commencent

Mobilité

La division Grand Public de l’opérateur est réorganisée. Avec plus de 2
millions d’abonnés ADSL, Neuf revendique 18% de part de marché.

A peine acquis, déjà intégré. Deux mois après l’acquisition d’AOL France, Neuf Cegetel annonce une réorganisation de sa division grand public “pour accélérer sa croissance rentable”, annonce le communiqué. Trois pôles animeront désormais les activités grand public de l’opérateur.

Supervisée par Gilles Brunschwig, l’unité “Triple Play” sera dédiée aux services IP (VoIP, IP TV, services web) et terminaux (Neuf Box et décodeur Neuf TV HD). L’unité “Mobile” développera les stratégies de convergence en s’appuyant sur la gamme Neuf Mobile, qui comprend le téléphone hybride Twin, et l’offre forfaitaire Neuf Mobile Liberté. Le tout sous la responsabilité d’Olivier Villedey.

Enfin, Jérôme Grateau prend le contrôle du pôle “Parcs” qui “maximise la contribution des parcs de clients existants, voix classique, Internet bas débit, ADSL et mobile”, précise le communiqué. Il aura notamment pour mission de piloter la migration progressive des clients de feu Cegetel et d’AOL France vers la marque Neuf tout réalisant les campagnes de fidélité et de développement des usages. L’objectif étant de limiter les départs des abonnés tentés par des offres concurrentes.

Premier alternatif

Michel Paulin supervisera l’ensemble de ses activités, auxquelles se joignent un service client commun (qui intègre les 500 salariés du centre de Marseille d’AOL) et l’équipe commerciale désormais mutualisée.

Avec 2,02 millions (précisément) d’abonnés haut débit au 30 septembre 2006 (sur un total de 4 millions de clients), Neuf Cegetel revendique 18 % du marché de l’ADSL. Soit à peu près autant que son concurrent Free, selon ses dernières annonces de résultats. Les deux opérateurs se battent d’ailleurs depuis plusieurs mois pour renvendiquer la place de premier alternatif derrière Orange (ex-Wanadoo). Une bataille d’autant plus ardue que les deux groupes sont désormais côtés en Bourse.

Sur les neuf premiers mois de l’année, Neuf Cegetel annonce un chiffre d’affaires de 611 millions d’euros. Soit une croissance de 13 % “pro forma” (qui intègre la fusion avec Cegetel simulée au 1er janvier 2005) par rapport aux 738 millions générés sur l’année 2005. Neuf Cegetel vise désormais une croissance “organique” (sans nouvelles acquisitions), supérieure à 13 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur