Intel Atom Cedar Trail, ultime soubresaut des netbooks ?

ComposantsMobilitéPoste de travail
processeurs Intel Atom

Avec les processeurs Atom N2600 et N2800, représentants de la nouvelle plate-forme Cedar Trail, Intel vise les netbooks, dans la lignée d’un sempiternel compromis entre performances et autonomie.

Intel destine la nouvelle génération de processeurs Atom à des netbooks pourtant en perte de vitesse.

Fidèle à la tradition d’un compromis entre autonomie et performances, cette plate-forme Cedar Trail initie un rapprochement avec l’ultrabook du nom de cette configuration de PC portables ultra-fins que le fondeur promeut.

Particulièrement adéquats dans l’exercice de la mobilité, les dénommés N2600 et N2800, respectivement cadencés à 1,6 et 1,86 GHz, tirent parti, à de nombreux titres, d’une gravure à 32 nanomètres, contre 40 pour leurs prédécesseurs.

Un seuil qui augure de fonctionnalités supplémentaires, réduisant en outre de manière significative l’impact de la charge processeur sur la batterie des ordinateurs portables.

A cet égard, Intel évoque une enveloppe thermique de 3,5 watts pour le N2600, dont l’homologue plus véloce plafonne à 6,5 watts.

Le groupe de Santa Clara enfonce le clou d’une implémentation à bas niveau des technologies Deeper Sleep (gestion plus efficace de la veille prolongée) et SpeedStep (meilleure délégation des tâches).

Le Président et CEO Paul Otellini avait pris le soin d’apporter toute son attention à la question de l’autonomie, à l’occasion du dernier Intel Developer Forum.

Une journée entière sans avoir besoin de recharger“, avait susurré l’intéressé au sujet des netbooks qui investiront le marché en 2012.

En l’occurrence, Dell, Samsung et consorts tablent sur une dizaine d’heures d’usage continu, sans toutefois nuire aux performances, notamment à la lecture de séquences en résolution 1080p, directement depuis des supports optiques Blu-Ray.

De telles prétentions, qui impliquent la mise à disposition d’une interface HDMI, trouveront écho en l’implémentation de circuits graphiques (GPU) GMA 3600 et 3650, l’un annoncé à 400 MHz et l’autre à 600 MHz.

Comme le souligne Silicon.fr, l’ensemble devrait accoucher de performances doublées, induisant la prise en charge de la technologie Wireless Display (WiDi) et de son complément Wireless Music, tous deux signés de la patte d’Intel.

Et l’ordinateur de s’imposer comme un serveur polyvalent de fichiers multimédia, dans la lignée d’un refrain entrevu avec les ultrabooks.

Les systèmes d’exploitation Windows, mais aussi MeeGo et Tizen, sont compatibles avec cette plate-forme.

Toutefois, seul DirectX 9.1 est supporté (pas de DirectX 10.1 ou de DirectX 11) alors que les AMD Brazos supportent DirectX 11.

Pour l’heure, Intel n’a pas indiqué si les pilotes de la version 64 bits de Windows 7 seront disponibles. Un autre bémol vient du chipset compagnon, le NM10, qui ne supporte pas l’USB 3.0.

Les N2600 et N2800 se retrouveront dans des netbooks ainsi que dans des terminaux médicaux ou commerciaux du fait de leur faible consommation énergétique.

Intel annonce aussi les Atom D2500 et D2700 qui trouveront leur place dans les desktops d’entrée de gamme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur