Intel crée une division “sans fil”

Mobilité

La firme de Santa Clara se réorganise pour tirer profit du boum de la téléphonie mobile. La fabrication de micro-processeurs ne suffit plus à lui assurer son avenir.

Face à une concurrence toujours plus rude sur le marché des micro-processeurs, Intel continue sa diversification. Le fondeur vient d’annoncer la création d’une nouvelle division, appelée Wireless Communications and Computing Group qui prendra en charge toutes ses activités sans fil. Cette réorganisation fait suite au rachat en octobre dernier de DSP Communications pour 1,6 milliard de dollars. Spécialisée dans la conversion de la voix en signaux numériques, cette société apporte un nouveau savoir-faire au fondeur, lui permettant du même coup de réellement investir le domaine de la téléphonie sans fil. Même si cela fait plusieurs années qu’Intel fabrique des composants utilisés pour la communication telles les mémoires Flash.

Cette nouvelle organisation ressemble fort à un passage obligé pour le fondeur qui a bien du mal à maintenir ses marges sur les seuls marchés des PC et serveurs. Même si les télécommunications n’offrent pas le taux de marge auquel Intel était habitué, le marché de la téléphonie mobile offre potentiellement un bien plus grand nombre d’utilisateurs. Certains experts prévoyant le milliard d’utilisateurs de téléphones mobiles dans un futur relativement proche. De plus, l’année 2000 devrait voir l’explosion des services WAP, permettant de connecter des téléphones mobiles à l’Internet, un domaine déjà bien maîtrisé par la firme de Santa Clara.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur