Intel donne un coup de fouet aux StrongARM

Mobilité

Le fondeur assure que sa nouvelle génération de puces mobiles StrongARM sera ultrarapide et consommera moins d’énergie.

Bien décidé à ne pas louper l’envolée commerciale des PC de poche et autres appareils portables “intelligents”, Intel vient de dévoiler les futures caractéristiques de ses processeurs embarqués StrongARM. Ces modèles équipent par exemple le stylo-scanner C-Pen ou l’auto-radio Empeg (voir édition du 1er avril 1999).

Le fondeur a indiqué que sa prochaine génération de puces lancée au début 2000 sera deux à trois plus performante qu’aujourd’hui. La puissance électrique nécessaire passerait allègrement sous la barre du watt. “Avec des fréquences de 150 à 600 MHz, la nouvelle génération devrait apporter des performances qui vont de 185 Mips à 750 Mips, tout en consommant seulement 40 à 450 milliwatts”, indique Mark Casey, directeur marketing de StrongARM -l’indice Mips signifiant millions d’instructions par seconde.

L’augmentation des performances et la réduction de la consommation électrique devraient favoriser l’arrivée de la reconnaissance vocale sur les assistants numériques. Moins d’énergie nécessaire contribuera aussi à réduire le poids ou l’encombrement de l’appareil, grâce à des batteries plus petites. Les nouvelles puces seront compatibles avec plusieurs systèmes d’exploitation, incluant notamment Windows CE et JavaOS.

Pour en savoir plus : Intel StrongARM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur