Intel et AMD ne prennent pas le même bus

Mobilité

Fin août, on devrait en savoir plus sur 3GIO, la technologie de bus rapide proposée par Intel pour remplacer le PCI. En face, le consortium HyperTransport, qui réunit huit acteurs principaux, AMD en tête, semble avoir pris un peu d’avance.

3GIO d’un côté, HyperTransport de l’autre. Parmi ces deux noms se cache le successeur de l’actuel bus PCI, qui date tout de même de près de dix ans. A moins que les deux ne cohabitent. C’est en tout cas ce que semble craindre un analyste de la société Mercury Research, cité par CNet : “Le germe d’une guerre des bus vient d’être planté. Les deux firmes tentent de résoudre à leur manière un problème inévitable qui concerne les performances d’interconnexion [entre périphériques, Ndlr].”Avantage à HyperTransport

Il semble pourtant qu’AMD ait pris une petite longueur d’avance. Les spécifications techniques d’Hypertransport sont connues et publiques (voir édition du 15 février 2001), tandis que celles de 3GIO ne devraient être détaillées que lors de la prochaine réunion des développeurs Intel (Intel developer forum, IDF) à la fin août. De plus, le consortium Hypertransport réunit aujourd’hui huit membres et pas des moindres : AMD, Nvidia, Cisco Systems, Sun Microsystems, Transmeta, API Networks, PMC Sierra et tout dernièrement Apple. Et pour enfoncer le clou, Gabriele Sartori, président du consortium, annonce que 45 sociétés ont acquis la licence de la technologie, acquérant ainsi le droit de fabriquer des produits compatibles.

En face, Intel semble se retrouver un peu seul. Pourtant, le fondeur se défend de vouloir faire de 3GIO un standard propriétaire, notamment en le soumettant à un organisme indépendant de standardisation. “Nous ne voulons pas en faire une spécification Intel, mais une spécification de l’industrie”, martèle Kea Grilley, un porte-parole d’Intel.

Des performances similaires

Côté performances, il semble que les deux technologies se valent. Tellement même qu’un analyste d’Insight 64 considère qu’elles se “recouvrent de manière incroyable. Chacune pourrait probablement remplir toutes les tâches que les deux vont proposer.” Il semble en revanche que, pour l’instant, HyperTransport soit plutôt destiné à la connexion de périphériques internes, tandis que 3GIO est explicitement conçu pour les branchements externes. Une situation qui évoluera de toute façon. Pour l’heure, outre les quelques données techniques à notre disposition (voir encadré), on ne peut que se reporter aux phrases, évidemment assassines, que se lancent les deux concurrents. A l’image de celle-ci, prononcée par le porte-parole d’Intel : “HyperTransport est (…) une bonne solution pour les cinq ans à venir. Seulement, nous pensons qu’il est nécessaire de penser à dix ans. Ce que nous voulons avec 3GIO, c’est faire un pas de plus.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur