Intel et Microsoft sollicitent la CE

Régulations

Devant la pénurie d’informaticiens en Europe, les deux géants de l’informatique réclament un plan de formation auprès de la Communauté Européenne.

Intel et Microsoft s’inquiètent pour l’Europe ! Les deux ténors de l’informatique viennent en effet, à tour de rôle, de réclamer, à la communauté européenne des mesures pour améliorer la formation des informaticiens. Dans une étude qu’il a réalisée avec IDC, Microsoft explique que 500000 emplois liés aux nouvelles technologies resteront vacants en Europe d’ici la fin de l’année faute de personnel qualifié. Selon l’étude, au train où vont les choses, il en manquera 1,6 million en 2002. En effet, la majorité des informaticiens étant actuellement mobilisés par les chantiers du passage à l’an 2000 ou à la monnaie unique, les projets novateurs comme ceux qui cherchent par exemple à exploiter Internet dans l’entreprise sont relégués au second plan. Les entreprises s’y mettront plus tard ce qui explique que la demande restera très forte après l’an 2000. L’éditeur affirme que si rien n’est fait en matière de formation, la pénurie handicapera les entreprises européennes dans leur utilisation du potentiel d’Internet. Il appelle au passage la Communauté Européenne à favoriser le développement de la formation.

Dans le même esprit, Craig Barret, le directeur général d’Intel, a demandé à Martin Bangemann, le commissaire européen en charge des nouvelles technologies et des télécommunications de mettre en place un plan de formation dans les universités et les écoles d’ingénieur européennes. Le patron d’Intel a déclaré que “certains établissements européens d’enseignement n’offraient pas de cursus qui débouchent sur le futur”. Il a également ajouté que dans cette optique, “une coopération très forte avec l’industrie est absolument nécessaire afin de comprendre et de mieux répondre aux besoins en perpétuel évolution du secteur”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur