Intel fête Noël et AMD apporte les marrons !

Mobilité

La décision d’Intel d’introduire des processeurs Celeron cadencés à 366 et 400 MHz dès le 4 janvier est vivement critiqué par son concurrent AMD, qui parle de “cynisme”.

Intel vient de recevoir une volée de bois vert suite à sa décision de commercialiser plus tôt que prévu ses puces Celeron à 366 et 400 MHz. Pendant les fêtes, le leader du marché des processeurs inonde les écrans de publicités vantant les mérites de ses Celeron cadencés à 300 et 333 MHz. Or, le 4 janvier prochain, il commercialisera des puces plus puissantes cadencées à 366 et 400 MHz ce qui entraînera automatiquement une chute importante du prix des modèles les moins rapides. Il y a trois ans, Intel avait essuyé les mêmes critiques suite au lancement de processeurs améliorés avec la technologie MMX juste après les fêtes.

Rana Mainee, directeur de recherche en Europe pour AMD, qui produit aussi des microprocesseurs, est furieux : “La démarche est profondément cynique mais cela devait arriver ! Heureusement de plus en plus de personnes sont alertées et vont différer leur achat après les fêtes”.

Selon Mainee, des chiffres donnés par le cabinet d’études Inteco montrent que plus de la moitié des acquéreurs vont attendre la nouvelle année pour acheter leur micro. D’après lui, “Intel a pris l’habitude d’écouler ses stocks de vieux processeurs à Noël. Les gens qui achètent à cette période là ne sont pas des connaisseurs et ne font pas la différence.”

Il revendique le fait qu’AMD ne s’est jamais comporté de la sorte : “Si on regarde ces deux dernières années, nous avons toujours lancé nos nouveaux processeurs au second trimestre ce qui laisse suffisamment de temps aux gens pour choisir les bons modèles à Noël.”

Outre qu’ils seront plus rapides les processeurs lancés par Intel seront destinés à des nouvelles cartes mères équipées de Socket 370, une technologie incompatible avec celles utilisées par ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur