Intel offre aux disques durs une cure d’amaigrissement

Mobilité

A mesure que s’affinent les ultrabooks, Intel voudrait rétrécir les disques durs magnétiques. Avec un objectif : 5 mm d’épaisseur à l’horizon 2015, contre 7 à 9,5 mm à l’heure actuelle.

Intel veut croire en un avenir florissant pour les disques durs magnétiques, jusqu’au sein des modèles ultrabook.

Un tel tournant semble néanmoins impliquer une redéfinition du concept, en premier lieu du gabarit.

A cet égard, l’objectif est d’atteindre, à l’horizon 2015, les 5 mm d’épaisseur, contre 7 à 9,5 actuellement.

Pour autant, tel que l’a laissé entendre le fondeur de Santa Clara à l’occasion de sa Developer Conference tenue à Pékin, il s’agira de proscrire tout compromis entre finesse, agrément et robustesse.

Alors que les ordinateurs s’amincissent à vue d’oeil, le premier de ces critères s’impose comme la ligne directrice, dans la continuité d’une entreprise qui concerne également les panneaux LCD (en coulisse, l’on prépare notamment l’intronisation d’un successeur à l’imposant Gorilla Glass), les batteries et les châssis.

A raison de 9,5 millimètres d’épaisseur, les modèles actuels au format 2,5 pouces peuvent emmagasiner jusqu’à 2 To de données, un seuil qu’a notamment atteint Western Digital avec sa gamme My Passport.

Le défi pour Intel : jouer sur la densité du stockage pour tutoyer, d’ici trois ans, le palier significatif du téraoctet sur des dispositifs hauts d’un demi-centimètre seulement.

L’interface S-ATA subirait en conséquence une transfiguration qui mènerait à l’avènement d’un nouveau standard non rétrocompatible, écueil propice à la fragmentation.

D’ici la fin de l’année, les principaux constructeurs se seraient accordés sur une mensuration commune : 7 mm.

Les lecteurs de disques optiques sont pressentis pour bénéficier, à terme, d’un traitement similaire, pour s’affiner de quelque 30%.

Restera à imposer la norme, à condition que les CD, DVD et consorts n’aient pas d’ici lors tiré leur révérence au profit des supports de mémoire flash.

Crédit image : © Aleš Nowák – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur