Intel prépare le terrain du Centrino

Mobilité

Nouvelle baisse de tarifs sur la gamme des processeurs Intel mobiles, dont le Pentium 4 Mobile à 2,2 GHz est le premier bénéficiaire avec une réduction de 38 % en passant sous la barre de 350 dollars. Cette baisse générale pourrait préparer l’arrivée du Centrino, future solution de processeur mobile “WiFi” du fondeur.

Intel vient d’annoncer une baisse de tarifs sur sa gamme de processeurs destinés aux ordinateurs portables. Le P4-M haut de gamme cadencé à 2,2 GHz est le premier bénéficiaire de cette baisse puisque son prix chute de 38 % en passant de 562 à 348 dollars (prix à l’unité, par lots de mille). Soit l’ancien tarif du modèle à 2 GHz qui perd 31 % de sa valeur et s’affiche désormais à 241 dollars. La baisse se répercute également sur les P4-M à 1,9 et 1,8 GHz qui se négocient désormais respectivement à 198 et 171 dollars (- 18 % et – 14 %). Notons que le P4-M à 1,7 GHz coûte également 171 dollars et est donc amené à disparaître de la grille tarifaire du fondeur. Tous ces modèles sont gravés en 130 nanomètres (0,13 micron) et bénéficient de 512 Ko de mémoire cache.

Côté Pentium III, seules les versions Low Voltage (LV) à 1 GHz et 933 MHz profitent de la baisse. Ainsi le PIII-M LV à 1 GHz passe de 316 à 241 dollars (- 24 %) tandis que la version 933 MHz tombe à 198 dollars au lieu de 241 précédemment (- 19 %)… et revient plus économique que la version Ultra low voltage du processeur à 866 MHz qui conserve ses 209 dollars. Les Celeron mobiles n’échappent à la baisse et les versions à 1,8, 1,7 et 1,6 GHz s’acquièrent respectivement à 134 (- 10 %), 112 (- 16 %) et 96 dollars (- 14 %). Ce dernier modèle s’aligne sur les tarifs du Celeron mobile à 1,5 GHz.

Le Centrino à l’horizon

Cette baisse générale sur la gamme des puces pour portables pourraient annoncer l’arrivée prochaine du Centrino (voir télégramme du 9 janvier 2003), la nouvelle plate-forme mobile d’Intel qui embarque un processeur à faible consommation (le Banias) et les composants (Calexico) qui délivreront la communication sans fil WiFi en 802.11b dans un premier temps (voir édition du 18 décembre 2002). En effet, Centrino étant attendu dans des fréquences de l’ordre de 1,3 à 1,6 GHz, soit largement inférieures à celles du P4-M (voir édition du 18 octobre 2002), Intel pourra difficilement justifier des prix beaucoup plus élevés que ceux du modèle plus rapide en termes de fréquence. Mais avec 1 Mo de cache processeur et un chipset “WiFi”, la facture risque pourtant d’être salée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur