Intel prépare un réseau sans fil universel

Mobilité

La technologie Agile Radio promet une connectivité permanente pour tous les terminaux mobiles.

Le fondeur Intel s’est engagé à dévoiler une technologie qui permettrait de mettre en place automatiquement une passerelle entre les réseaux radio, fournissant ainsi une connectivité de réseaux sans fil continue pour tous types de terminaux mobiles. Le 17 juin, le leader mondial dans la fabrication de microprocesseurs devait réaliser une démonstration des avancées de cette technologie baptisée Agile Radio, à l’occasion du symposium VLSI (Very-Large Scale Integration) à Kyoto au Japon.

“Notre objectif est de parvenir à se connecter à n’importe quel réseau, quels que soient le moment et le lieu. L’utilisateur n’aura pas à savoir s’il est situé sur un réseau Wi-Fi ou sur un réseau cellulaire”, a déclaré Krishnamurthy Soumyanath, directeur du laboratoire dédié aux communications au sein de la branche Corporate Technology Group d’Intel.

Intel devrait présenter au symposium VLSI une puce fonctionnant à la fois sur les bandes 2,4 GHz et 5 GHz, avec une puissance réduite à 1,4 volt. La puce supporte des bandes de fréquence atteignant 40 MHz, à comparer aux 20 MHz des versions actuelles.

La fréquence la plus élevée supportera des transmission de données à plus de 100 Mbit/s, un débit suffisant pour délivrer de la vidéo en streaming via une connexion sans fil. Aujourd’hui, la technologie Wi-Fi propose un maximum de 54 Mbit/s, mais Intel compte sur le standard émergent 802.11n pour augmenter les bandes de fréquences supportées.

La basse consommation résulte de l’utilisation par Intel de la technologie CMOS (Complementary Metal Oxyde Semiconductor) à 90 nanomètres pour la puce. Elle est censée accentuer les économies d’énergie mais aussi améliorer les performances, dans la lignée de la loi de Moore. Les chercheurs d’Intel sont également parvenus à intégrer l’amplificateur de puissance dans la puce, ce qui était difficile à réaliser car cela provoquait des interférences tout en augmentant la performance de la connexion sans fil.

La firme a récemment créé une technologie permettant de calibrer correctement le transmetteur, ce qui devrait permettre d’obtenir des taux de rendement supérieurs lorsqu’Intel commencera à produire la puce en masse. “Un simple schéma de calibrage est la clé et permet la production en gros volumes”, estime Krishnamurthy Soumyanath.

Intel avait évoqué pour la première fois ses efforts de développement d’Agile Radio en août 2004, alors qu’il effectuait une démonstration d’un synthétiseur qui permettait à une puce de s’ajuster à la bonne fréquence. La technologie Agile Radio nécessite encore davantage de recherche et de développements avant d’être réellement opérationnelle, et Intel a toujours besoin de concevoir une radio CMOS pour les réseaux de téléphonie mobile.

Krishnamurthy Soumyanath n’a pas souhaité donner de date de lancement pour cette nouvelle puce sans fil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur