Intel se concentre sur les économies d’énergie

Mobilité

La nouvelle micro-architecture pour processeurs d’Intel devrait permettre de réduire considérablement la consommation électrique.

Intel a présenté lors de l’Intel Developer Forum (IDF) à San Francisco sa nouvelle plate-forme Silverton. Ce prototype promet des économies d’énergie significatives en abaissant le niveau d’alimentation de certains composants comme le processeur graphique ou la mémoire lorsque le système est inactif.

La réduction de la consommation électrique constitue la prochaine étape logique du développement de la plate-forme. Comme Intel produit des processeurs de plus en plus économes, la plate-forme commence à s’accaparer une plus grande part de l’énergie totale, a expliqué Justin Rattner, directeur technique d’Intel, lors de son discours d’ouverture de l’IDF.

“Le potentiel de gestion de l’énergie sur la plate-forme est énorme”, a-t-il ajouté. La répartition de la consommation électrique entre le processeur et la plate-forme est environ de 50-50 sur les systèmes actuels. Les nouveaux processeurs économes d’Intel ramènent ce ratio à environ 33-67, selon Justin Rattner.

Intel a dévoilé sa nouvelle micro-architecture pour processeurs lors du dernier IDF en indiquant qu’elle permettrait de baser les futures puces pour ordinateurs de bureau et serveurs sur l’architecture Banias du Pentium M. Dans son discours, Justin Rattner a officiellement présenté cette micro-architecture sous le nom de Core, alors qu’elle n’avait pas été baptisée jusque-là.

Quatre instructions par cycle

Le dirigeant d’Intel a souligné l’importance de la technologie Wide Dynamic Execution de cette architecture, qui lui permet d’exécuter jusqu’à quatre instructions dans un seul cycle d’horloge, limitant ainsi le nombre de calculs que doit effectuer le processeur. Une technologie appelée Macro Fusion combine deux instructions en une seule, tandis que la nouvelle technologie MMS offre un meilleur traitement des contenus multimédias (audio, vidéo et photos numériques).

La micro-architecture dispose d’un seul cache mémoire de niveau 2 partagé par les deux coeurs processeurs, ce qui permet à un coeur d’utiliser toute la mémoire lorsque l’autre n’est plus alimenté. Enfin, Core introduit une fonction, appelée Smart Memory Access, qui précharge la mémoire dans le cache, ce qui devrait également bénéficier aux performances et aux économies d’énergie.

L’introduction de la micro-architecture Core est censée offrir un gain de performances de 40 % aux processeurs desktops Conroe, tout en réduisant la consommation d’énergie de 40 %. Les futures puces pour serveurs Woodcrest devraient quant à elles gagner 80 % de vitesse et réduire leur consommation de 30 %, selon Justin Rattner. La disponibilité de ces deux processeurs est prévue dans le courant de l’année.

Une puce quadri-coeur début 2007

A la suite de la présentation du directeur technique, Pat Gelsinger, directeur général de la division Entreprise Numérique d’Intel, a effectué la première présentation publique du processeur quadri-coeur Kentsfield, qui devrait être commercialisé en début d’année prochaine.

Pour Gordon Haff, un analyste d’Illuminata interrogé par VNUnet.com, “les chiffres sont parlants”. “Cela ne signifie pas qu’Intel a gagné la bataille mais il est sans aucun doute de retour dans la partie.” L’analyste note cependant que la décision d’Intel de s’orienter vers la micro-architecture Banias constitue une défaite morale pour la société car elle abandonne ainsi l’architecture Netburst qui était au coeur des processeurs Xeon et Pentium 4.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 8 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur