Intel Smart Frame : et l’hybride devient caméléon

Mobilité
Samsung Envy x2 : convertible

Avec la technologie Smart Frame, Intel cherche à rendre plus commode le facteur de forme hybride en adaptant dynamiquement la surface d’affichage selon le contexte d’utilisation.

Au carrefour de l’ordinateur personnel et de la tablette numérique, Intel s’attache à rendre le facteur de forme hybride plus commode avec la technologie Smart Frame.

Le principe ? Adapter automatiquement la surface d’affichage en fonction du contexte d’utilisation.

En mode PC portable, autrement dit lorsque le clavier amovible est fixé, la zone active est étendue à tout l’écran, sur le modèle du “sans bordures” (edge-to-edge).

Lorsque la tablette est séparée de son dock, les extrémités de l’affichage se désactivent, remplacés par de faux contours noir opaque, qui deviennent insensibles aux commandes tactiles.

Un produit ainsi équipé offrira non seulement, selon Intel, une prise en main plus confortable, mais il évitera également les appuis involontaires qui compromettent l’expérience utilisateur.

Appréhender ainsi la cohabitation pacifique entre ordinateurs portables et tablettes fait sens à l’heure où les configurations convertibles fleurissent sur tous les segments de marché.

Asus avait initié la déferlante avec ses tablettes Transformer sous Android.

Acer, Dell ou encore HP (avec l’Envy x2 récemment passé entre nos mains) ont suivi le mouvement, accompagnés dernièrement par Toshiba et son Portégé Z10T.

Dénommé “North Cape”, le modèle qui a servi de démonstration pour Smart Frame est pourvu un processeur Core i de 4e génération, représentant de la nouvelle microarchitecture Haswell, successeur du Sandy Bridge.

A cet égard, il n’est pas acquis que la plate-forme Atom “Bay Trail” bénéficie elle aussi de Smart Frame, quand bien même elle est embarquée dans de nombreuses machines hybrides.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les innovations de Windows 8 ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur