Intel : un PC tablette pour surfer dans son canapé

Mobilité

L’Intel Forum Developer a été l’occasion pour le fondeur de Santa Clara de dévoiler la base technique de son PC tablette. Intel a fait le choix d’une solution propriétaire pour un périphérique sans fil qui permettra essentiellement de surfer sur le Web en s’appuyant sur la connexion Internet de l’ordinateur familial. Lancement américain prévu pour le courant de l’année.

Intel profite de l’IDF (forum de présentation des nouveautés du fondeur) pour dévoiler quelques composantes techniques de son PC tablette évoqué au dernier Consumer Electronic Show (voir édition du 8 janvier 2001). L'”Intel Web Tablet” (on ignore encore s’il s’agit du nom définitif) est construite à partir d’un processeur 32 bits Intel StrongARM SA-1110. Côté système d’exploitation, Intel fait table rase. Pas de Windows, pas plus de Linux ou de BeOS, mais des applications qui semblent avoir été développées sur mesure. VxWorks de Wind River (qui fournit également la solution applicative Windstorm) assurera l’exploitation de la tablette. Le navigateur est Espial Escape (de Espial) dont on ignore s’il supporte les technologies Flash, Java ou ActiveX, même sil est “doté d’un ensemble de fonctionnalités très complètes”, selon le communiqué. Côté son, la WebTablet s’appuie sur String, un logiciel de traitement audio développé par BeComm. Pas de disque dur en revanche mais une mémoire Flash maison, la StrataFlash dont on ignore encore les capacités. Un choix qui devrait optimiser la consommation d’énergie.

Un complément du PC plutôt qu’un remplaçant

Contrairement à celle de Microsoft notamment, la WebTablet d’Intel n’a pas vocation à se substituer au PC mais à le compléter, ou plus exactement à l’étendre, en exploitant à distance ses capacités et sa connexion Internet au sein même du foyer familial (ou de l’entreprise). En effet, la WebTablet permettra essentiellement de surfer sur Internet à partir d’une liaison sans fil d’une portée de 50 mètres entre le terminal et l’ordinateur relié, lui, au réseau mondial. En d’autres termes, la puissance de la WebTablet dépendra directement de celle de l’ordinateur auquel elle sera connectée. En ce sens, elle s’intègre parfaitement dans la stratégie du fabricant du Pentium 4 pour qui “l’ordinateur n’existe que s’il est étendu et complété par un ensemble de nouveaux périphériques”.

Cependant, il est encore trop tôt pour juger de son intérêt et de ses qualités. A ce jour, on ignore encore nombre de caractéristiques essentielles comme la taille et le poids, la surface de l’écran et sa résolution, sa consommation, son mode de recharge ou son prix. Voire sa compatibilité avec les processeurs concurrents. Intel souhaite cependant lancer son terminal Internet d’ici la fin de l’année aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur