Intelligence artificielle : Elon Musk veut éviter le soulèvement des machines

Cloud
intelligence-artificielle-elon-musk

A travers le Future of Life Institute, le co-fondateur de PayPal et créateur de Tesla soutient un programme R&D qui permettra à l’Homme de tirer profit de l’intelligence artificielle…potentiellement destructrice.

Elon Musk adore les nouvelles technologies tout en étant conscient de ses dérives potentielles.

Le co-fondateur de PayPal et créateur de Tesla (voitures électriques de nouvelle génération), de SpaceX (navettes spatiales) ou Hyperloop (système de transport à grande vitesse) se montre vigilant à propos de l’intelligence artificielle.

A la fois visionnaire et business man, le célèbre entrepreneur de Californie vient de faire un don de dix millions de dollars auprès du Future of Life Institute (FLI).

Cette organisation non lucrative, localisée près de Boston, a vocation à promouvoir les progrès technologiques pour un monde meilleur, tout en prenant un certain recul sur leur impact pour l’Homme.

A travers ce geste, Elon Musk veut montrer sa préoccupation vis-à-vis des développements liés à l’intelligence artificielle qui pourraient mener l’humanité à sa perte, faute de contrôle.

FLI va monter un programme dédié. On n’en saura plus le 19 janvier avec l’ouverture d’appels à projets, selon TechweekEurope.

On n’est pas loin de la vision Skynet dans la saga ciné apocalyptique Terminator, qui aboutit à un “soulèvement des machines”.

Stephen Hawking est sur la même longueur d’onde qu’Elon Musk.

Dans un récent entretien accordé à la BBC, l’expert scientifique britannique de renom considère que les êtres humains, “limités par une évolution biologique lente”, ne seraient pas en mesure de rivaliser avec les progrès réalisés dans le domaine de l’intelligence artificielle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur