Internet : Free passe à l’IPv6

Mobilité

Avec l’IPv6, chaque abonné de Free peut disposer de plusieurs milliards d’adresses IP pour ses besoins personnels.

Le fournisseur d’accès Free vient d’annoncer avoir implémenté le protocole IPv6 sur son réseau haut débit Internet. Successeur de l’IPv4, l’Internet Protocol 6 permet notamment de distribuer un nombre quasiment infini d’adresses IP (3,4 x1038) contre 4,3 milliards pour l’actuel protocole.

Avec l’IPv6, chaque terminal connecté au réseau mondial (ordinateur, téléphone, PDA, imprimante…) est donc en mesure de disposer de sa propre adresse IP. Une caractéristique de nature à favoriser le développement de nouveaux services et fonctionnalités comme l’autoconfiguration, le renforcement de la sécurité en environnement mobile et de la qualité de service. De par le nombre d’adresses Internet disponibles, l’IPv6 élimine notamment les besoins de translation d’adresse, toujours délicat à gérer au niveau du routage dans un réseau.

A l’attention des experts

L’IPv6 s’impose comme une évolution technologique incontournable pour Internet. En le déployant, Free entend poursuivre ses innovations qui s’inscrivent comme le moteur de son développement. Mais l’opérateur a conscience que le service s’adresse à la portion réduite d’experts qui compose une partie de sa clientèle. “Les abonnés qui basculeront sous IPv6 savent ce qu’ils font“, soutient le FAI qui ne prévoit pas, dans un premier temps, de promouvoir l’IPv6 ni accompagner ses utilisateurs dans son déploiement. Saluons cependant l’initiative d’Iliad à vouloir faire évoluer le développement du Net en adoptant le nouveau protocole réseau.

L’abonné Free qui souhaite passer en mode IPv6 doit se trouver en zone dégroupée et disposer d’une Freebox v4 ou v5 ainsi que d’un système d’exploitation récent (Windows Vista, Mac OS X ou Linux). Il lui suffit d’activer l’option à partir de son interface de contrôle. Une fois l’option validée, le freenaute pourra alors distribuer des adresses IP à chacun des équipements informatiques de son foyer reliés à Internet. Free se dit en mesure d’attribuer 264 adresses IP par abonné. Soit plus de 18 milliards de milliards d’adresses. Une capacité tellement supérieure aux besoins résidentiels qu’elle en devient absurde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur