Internet des objets : Intel creuse le filon Recon Instruments

Régulations
recon-instruments-intel

Intel avance ses pions dans l’univers des objets connectés en réalisant un investissement stratégique dans la société canadienne Recon Instruments, qui développe des produits proches des lunettes Google Glass.

Si la mobilité reste, à travers les smartphones et les tablettes, un axe de développement prioritaire, Intel commence à diversifier son approche sur un marché des biens technologiques en mutation.

Cette vision large implique la conquête d’un univers actuellement en expansion : celui des vêtements et accessoires intelligents (‘wearable technologies’).

Le fondeur de Santa Clara a décrété un plan d’action sur le volet technologique en annonçant dernièrement le lancement, d’ici fin 2013, d’une nouvelle gamme de puces basse consommation (Quark) dédiées à l’internet des objets.

Désormais à la recherche de relais de croissance externes, le voici qui réalise, via son fonds stratégique, un investissement ‘significatif’ dans la société canadienne Recon Instruments, spécialiste de l’affichage tête haute (HUD).

Le montant de l’enveloppe n’est pas précisé. Il pourrait toutefois s’élever à 4 millions de dollars, à en croire un document transmis en date du 6 septembre à la Securities and Exchange Commission (organisme de contrôle et de réglementation des marchés financiers aux États-Unis).

recon-instruments

Depuis sa prise d’exercice en 2008, Recon Instruments développe des dispositif comparables aux lunettes connectées Google Glass, mais plus avancés technologiquement et destinés à des applications plus précises, tout particulièrement dans le sport.

Son prochain produit phare, dénommé Jet, sera lancé commercialement au premier trimestre 2014.

Par liaison Wi-Fi et Bluetooth, il se connectera aux smartphones, mais aussi à divers capteurs électroniques, en complément à son accéléromètre, son gyroscope, son altimètre, son thermomètre et son GPS.

Basé sur des verres polarisés qui améliorent le contraste en bloquant certaines parties du spectre lumineux, le Jet superpose des informations dans le champ de vision de l’utilisateur et détecte les mouvements oculaires par infrarouges.

Il est aussi pourvu d’une caméra HD, d’un microphone, de haut-parleurs, d’une batterie  et d’un touchpad à technologie optique conçu pour fonctionner avec des gants ou en cas de mauvaises conditions météo.

Son développement devrait s’accélérer grâce à l’apport financier d’Intel, qui fournira également à Recon Instruments son expertise en matière de production et de logistique.

Voici Jet mis en situation sur un golfeur, une joggeuse ou encore un cycliste (l’ancien professionnel George Hincapie, 17 participations au Tour de France).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : quelles sont vos connaissances à propos d’Intel ?

Crédit photo : Recon Instruments


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur