Interoute entre dans le portefeuille de services télécoms de Dubai Holding

Mobilité

Cette structure d’investissement de l’émirat de Dubai, qui chapeaute un conglomérat d’activités, investit 125 millions d’euros dans l’opérateur européen.

Dubai Holding investit 125 millions d’euros dans Interoute, propriétaire et opérateur du réseau voix et données en Europe. Il devient de facto un actionnaire de poids dans la société télécoms.

Contactée par Vnunet.fr, Interoute n’a toutefois pas pu préciser dans quelle mesure la répartition de l’actionnariat était modifiée. Jusqu’ici, l’opérateur avait comme principal actionnaire la Fondation de famille Sandoz installée en Suisse (du nom de la filiale générique du groupe pharmaceutique Novartis).

Dubai Holding exploite diverses activités dans un vaste champ de domaines : santé, technologies, finance, immobilier, la recherche, éducation, énergie et communications. Dans son portefeuille figure notamment Tecom, un opérateur de télécommunications présent au Moyen-Orient, avec lequel Interoute vient de signer un partenariat stratégique.

Pour l’opérateur de réseaux télécoms européen, le soutien de Dubai Holding va lui permettre de se développer sur des marchés de gros en Europe de l’Est et du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Reprise parachevée des actifs de Via Networks en Europe

Parallèlement, Interoute a finalisé la semaine dernière l’acquisition des activités européennes de Via Networks et de sa branche PSINet.

Ce fournisseur de solutions de communications professionnelles pour petites et moyennes entreprises, présent en Europe et aux Etats-Unis, avait déployé ses services dans trois pays (Espagne, France et Allemagne).

Quant aux opérations de PSINet, elles sont situées en Allemagne, France, Belgique, Suisse et Pays-Bas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur