Interview Gwenaël Fourré – Microsoft : le déploiement de Graph dans Office 365

CloudEntreprise
gwenael-fourré-microsoft

Rentrée Microsoft France (suite) : le point avec le directeur Office 365 sur les dernières innovations associées à la déclinaison cloud d’Office.

Si Windows 10 constitue la grosse annonce de Microsoft pour la rentrée, Office 365 demeure l’un des produits phares de Microsoft (“2500 PME l’adoptent par mois” en France). Pour enrichir les fonctionnalités de la suite bureautique Office déclinée dans le cloud, Microsoft développe une dimension “Graph”.

Des fonctions de moteur de recherche (derrière lesquelles on retrouve l’équipe d’ingénieurs de FAST) sont déclinées en une série d’applications : Delve (une cartographie des interactions qui n’est pas sans rappeler les travaux menés parallèlement par la start-up parisienne Pearltrees via le Web) ou Clutter (centre de tri des mails automatique en fonction des priorités de l’utilisateur).

En charge d’Office 365 au sein de Microsoft France, Gwenaël Fourré a fait le point sur les dernières évolutions de la solution SaaS lors de la conférence de rentrée de l’éditeur organisée la semaine dernière.

(Interview réalisée le 23 septembre 2014)

ITespresso.fr : Comment Office 365 a évolué en un an ?

Gwenaël Fourré : Nous avons sorti plus de 100 innovations sur le modèle cloud depuis un an. En juin 2013, nous avions lancé Office 365 pour iPhone. En août de la même année, nous avons décliné la suite bureautique pour les smartphones Android. Ensuite, nous avons augmenté de manière substantielle les capacités de stockage d’Exchange (on est passé à 50 Go) et d’OneDrive (on est passé à 1 To).

Le 27 mars, nous avons présenté Office 365 pour iPad. C’est un énorme succès : en six semaines, nous avons eu 27 millions de téléchargements. C’était l’application la plus téléchargée dans le monde sur l’App Store d’Apple.

En ce moment, l’innovation continue avec Group. Cette fonctionnalité avait été annoncée lors de la SharePoint Conference en mars. Via l’interface Outlook, il sera possible d’intégrer des groupes avec lesquels je travaille avec un calendrier à partager avec les membres Exchange, une boîte mail spécifique, un Yammer pour faire du réseau social, une libraire documentaire SharePoint, etc.

ITespresso.fr : Vous avez commencé à déployer Office Graph pour Office 365. Et cela commence par Delve…

Gwenaël Fourré : Office Graph est un moteur d’analyse de données des utilisateurs (contenus, interactions, flux d’activités…). L’application Delve va cartographier l’ensemble des interactions d’une personne via Office 365 c’est-à-dire les échanges d’une personne donnée avec les autres collaborateurs et en y associant les documents relatifs. Le tout en respectant les droits d’accès. Il ne s’agit pas d’avoir accès à l’ensemble des documents partagés entre deux personnes via Outlook. Il faut au préalable donner des droits de consultation pour activer la fonction Delve.

ITespresso.fr : A quoi peut servir cette cartographie dans une entreprise ?

Gwenaël Fourré : Avec l’interface Web d’Office 365 (nous sommes en train de monter un client riche Outlook), Delve va consulter l’ensemble de mes interactions, de mes posts, de mes mails, de mes rendez-vous dans le calendrier et il va en déduire quels sont les sujets qui sont importants pour moi à un instant T. Dans le réseau Microsoft, il va chercher les éventuels documents qui sont pertinents pour moi et faire remonter les éléments dans ma boîte. Grâce à des API, nous allons élargir la recherche de sujets ou de thèmes sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook.

ITespresso.fr : Que se passe-t-il si je reçois un mail perso dans ma boîte pro ?

Gwenaël Fourré : Delve prend en compte ce mail dans la cartographie générée. Mais on ne peut pas procéder à la lecture de ce mail. Tant que le document n’est pas partagé, seul le destinataire du mail est en mesure de le consulter. Cette approche préserve le droit d’accès.

ITespresso.fr : Pourquoi peut-on parler de parler de “machine learning” avec Delve ? Comment la machine apprend d’elle-même ?

Gwenaël Fourré : En fonction de la consultation de documents, Delve va associer son sujet à ma personne. L’outil cartographie toutes les interactions de messagerie électronique, de messagerie instantanée, de documents postés ou likés dans mon réseau social Yammer, etc. On a commencé à déployer Delve pour l’ensemble de nos clients. Y compris en France. Cela prendra trois à quatre mois pour que tous nos utilisateurs puissent en disposer.

ITespresso.fr : Encore plus récemment, vous avez lancé Office Clutter. De quoi s’agit-il ?

Gwenaël Fourré : C’est une autre application Office Graph dans la lignée du machine learning pour Outlook. Elle va trier dans la boîte mail en laissant tous les sujets d’actualité qui sont importants pour l’utilisateur. C’est du filtrage automatique pour repérer les documents et les thèmes les plus intéressants. A ne pas confondre avec une boîte à spam. Ce n’est pas du big data non plus car on se concentre sur des données structurées. Mais on s’appuie sur le cloud en raison des capacités de calculs engendrés.

(Crédit photo : Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur