Inventel : un réseau Bluetooth secondaire dans l’entreprise

Mobilité

Inventel commercialise un modem ADSL intégrant un point d’accès Bluetooth. La solution cible le secteur des appareils nomades. BlueDSL permet de mettre des ordinateurs portables, PDA et téléphones en réseau tout en bénéficiant d’une connexion Internet ADSL.

D’abord orientée sur la conception de produits de communication sans fil – avec notamment les pagers et les produits aux normes DECT – la société française Inventel s’oriente aujourd’hui vers la technologie sans fil Bluetooth. Inventel a développé en interne un principe permettant de surfer via une connexion ADSL, le tout par un accès Bluetooth.

La solution, BlueDSL, permet ainsi une connexion Internet sans fil sur une distance de 100 mètres à des débits maximum de 723 Kbits/s, inférieurs à ce que peut proposer une liaison ADSL… Une restriction qui ne semble pas gêner Inventel. “Notre solution n’a pas vocation à équiper les postes fixes, mais les appareils nomades”, explique Jean-Pierre Gardille, responsable marketing d’Inventel. Et de préciser que ces débits sont nettement suffisants pour des PDA, téléphones et autres terminaux mobiles. Selon lui, Wi-Fi est la norme idéale pour les postes fixes qui peuvent nécessiter des taux de transfert importants, tandis que Bluetooth convient pour les appareils nomades. “Wi-Fi est encore trop gourmand en électricité et les batteries sur les petits appareils ne sont pas faites pour se connecter à Internet avec ce type de réseau sans fil, à la différence de Bluetooth qui permet une connexion beaucoup plus longue”, déclare-t-il.

Un réseau pour les terminaux mobiles

BlueDSL ne viendrait ainsi qu’en deuxième réseau au sein de l’entreprise. Même si Inventel assure que Bluetooth ne vient pas concurrencer Wi-Fi mais qu’il est complémentaire, il n’est pas certain que les entreprises implémentent dans un premier temps les deux réseaux. Elles risquent en effet de mettre la priorité sur les postes fixes. Reste que BlueDSL peut trouver son utilité dans des endroits de passage, d’attente, pour la prise de commande, pour l’état des stocks… Du côté des particuliers, la solution permet de relier des appareils comme des caméscopes, chaînes hi-fi, imprimantes, lecteurs MP3, téléphones GSM et à brève échéance, un grand nombre d’appareils électroménagers, selon la société.

La solution est commercialisée depuis début mars et intègre un modem ADSL, un routeur d’accès et un firewall pour 499 euros HT. La solution intègre par ailleurs un port Ethernet et un port USB et permet sept communications simultanées. Elle ne nécessite aucun paramétrage et s’installe directement sur une prise téléphonique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur