Investissement : l’éditeur Webmecanik se renforce sur le secteur du Marketing Automation

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicité
webmecanik
3 42

L’éditeur français Eureos se rebaptise Wabmecanik et vient de lever 500 000 euros pour accentuer sa présence sur le marché du « marketing automation » via ses agences partenaires.

Initialement spécialisé dans les solutions de marketing Web, le Français Eureos, créée en 2006 et racheté en 2013 par Stéphane Couleaud, change de nom et devient Webmecanik. Il en profite également pour annoncer une levée de fonds 500 000 euros, avec le concours de business angels, de Bpifrance et des fonds d’investissement Alpes Léman Transition et Haute-Savoie Demain.

Basé à Annecy, Webmecanik développe et commerciale désormais  auprès des agences des logiciels de « marketing automation », permettant, via l’automatisation des tâches répétitives, d’améliorer les performances commerciales des entreprises via le canal Internet.

Délaissant son métier premier de fournisseur de services de webmarketing, Webmecanik préfère désormais se voir comme un éditeur spécialisé sur le marché du « marketing automation », grâce notamment  son logiciel phare, baptisé Automation, et développé sur un code en open source.

« Le Marketing Automation est un merveilleux outil pour nourrir la relation client. Mais ce n’est qu’un outil ! L’intelligence se trouve dans l’expertise de nos partenaires : poser une stratégie de marque, écrire les scénarii et produire des contenus riches et utiles », relève Stéphane Couleaud, son dirigeant.

« À l’ère de l’ubérisation, de nouveaux intermédiaires investissent tous les secteurs d’activité et s’insèrent entre la marque et le consommateur ; on pense par exemple à Booking pour le tourisme. Conséquences : la marque laisse une grosse partie de sa marge et ne maîtrise plus sa relation client », ajoute-t-il.

Pour promouvoir ses solutions, Webmecanik mise avant tout sur la proximité et l’accompagnement personnalisé de ses agences partenaires (M&C Saatchi, Indexel, Paprika, Net Design, Aressy).

Sa levée de fonds de 500 000 euros lui donnera la possibilité de recruter de nouveaux collaborateurs, notamment des développeurs et des commerciaux, pour anticiper son développement à l’international en 2016, en Allemagne et au Royaume-Uni.

 

Crédit image : Rawpixel.com – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur