iOS 9 : plus prédictif… et plus productif ?

Apps mobilesMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
apple-ios-9

Le voile est levé sur iOS 9, qu’Apple présente comme un système d’exploitation « proactif » orienté sur la productivité. Revue d’effectif.

Nouvelle interface utilisateur pour Siri, multitâche sur iPad, agrégateur RSS natif, clavier virtuel faisant office de pavé tactile… iOS 9 a été conçu dans une logique de productivité.

C’est tout du moins l’un des principaux axes du discours tenu par Apple ce lundi dans le cadre de sa conférence annuelle WWDC (« Worldwide Developers Conference »).

Tout en affirmant que pour les possesseurs d’un iPad, « leur tablette est souvent le premier terminal informatique », la firme s’est concentrée sur la dimension « proactive » de son système d’exploitation mobile. Ou comment un iPhone peut rendre davantage de services à son propriétaire en comprenant ses habitudes.

Ainsi iOS 9 se pare-t-il d’un assistant prédictif élaboré sur le modèle de Cortana (Microsoft) et de Google Now. Rappel des rendez-vous, recommandation d’applications et de contacts, recherche de photos en langage naturel et reconnaissance d’un appelant uniquement grâce à son numéro sont quelques-unes des fonctions proposées par cette intelligence artificielle.

Dans la pratique, iOS 9 pourra par exemple lancer automatiquement la lecture de musique – sans demander de déverrouiller l’écran – lorsque l’on branchera le casque dans certaines plages horaires (footing matinal, déplacement quotidien en transports en commun…). Ou encore reprendre la lecture d’un livre audio lorsque l’utilisateur entre dans sa voiture.

Accessible depuis ce 8 juin pour les développeurs, iOS 9 sera ouvert à tous le mois prochain, mais toujours en bêta. Il faudra attendre l’automne pour le déploiement de la version finale sur tous les terminaux compatibles avec l’actuel iOS 8. C’est-à-dire tous les iPhone à partir du modèle 4S, l’intégralité des iPad à l’exception du premier (2010) et l’iPod Touch de 5e génération.

Concernant le multitâche sur les tablettes iPad, il se présente sous plusieurs formes. Seul l’iPad Air 2 bénéficiera du mode « Split View », qui consiste à séparer l’écran en deux parties pour exécuter simultanément deux applications.

L’iPad Air, ainsi que les iPad Mini 2 et Mini 3 auront aussi accès au « Slide Over » (ouverture d’une deuxième application par l’un des côtés de l’écran, sans fermer la première) et au « Picture-in-Picture » (incrustation d’une vidéo dans un autre contenu).

Quant au clavier virtuel, en plus de proposer des raccourcis comme le copier-coller, il devient un pavé tactile lorsqu’on y pose deux doigts. A noter par ailleurs qu’iOS 9 permettra à l’iPad de prendre en charge les raccourcis sur les claviers externes.

Applications : ça bouge

Pour accompagner le lancement d’Apple Pay en Europe, le service Passbook est renommé Wallet, reflétant l’extension de ses capacités au stockage de cartes de fidélité en plus des billets, bons de réduction et titres de transport.

Le kiosque numérique Newsstand laisse la place à News, un agrégateur RSS proche de Flipboard avec ses fils d’actualité personnalisés… et privés (ce qu’on lit n’est « pas mis en relation avec les autres services Apple »).

Tout comme avec l’outil Instant Articles récemment lancé sur Facebook, les médias – dans un premier temps aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie – pourront publier directement certains contenus qui pourront donc être des exclusivités pour les utilisateurs de produits Apple. Le format Apple News pourra être exploité pour personnaliser le design.

Certaines applications « historiques » d’iOS évoluent non seulement en matière d’ergonomie, mais aussi de fonctionnalités. Notes gagne ainsi une barre d’outils avec options de formatage, une liste de tâches automatique, un accès à l’appareil photo et des modules de dessin.

On notera également l’intégration, dans Maps, des transports publics (stations, horaires) et des itinéraires piétons pour certaines grandes villes ; l’authentification forte sur iCloud ; l’apparition d’un mode d’économie de batterie ; l’allègement de la mise à jour (un peu plus de 1 Go, contre environ 4 Go pour iOS 8).

Crédit photo : Lewis Tse Pui Lung – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur