iPad Pro : la révolution d’octobre ?

MobilitéTablettes
apple-ipad-octobre-2014

De nouveaux indices vont dans le sens d’une keynote Apple fin octobre durant laquelle serait annoncé un “iPad Pro” de 12,9 pouces.

Le 22 octobre 2013, Apple dévoilait la 5e génération de l’iPad et renouvelait son iPad mini en y ajoutant notamment un écran Retina. Un an plus tard, la célèbre firme high-tech pourrait annoncer non pas deux, mais bien trois modèles de tablettes.

La date du 21 octobre est avancée – sans confirmation officielle – pour l’organisation d’une keynote pendant laquelle Apple évoquerait le lancement de la prochaine version de son système d’exploitation OS X (10.10 “Yosemite”) ou encore le déploiement de son service de paiement mobile Apple Pay, basé sur la technologie NFC.

Mais le clou du spectacle serait ce “maxi-iPad” de 12,9 pouces qui refait régulièrement surface sur la Toile. Dernière indiscrétion en date : celle de Bloomberg, qui évoque un démarrage commercial au deuxième trimestre 2015 pour ce produit a priori vendu sous la marque iPad Pro et associé à un clavier détachable.

A l’image de Microsoft avec la Surface Pro 3, Apple mettrait en avant l’aspect hybride pour remplacer entièrement l’ordinateur portable, tout en offrant les usages d’une tablette. Le passage à 12,9 pouces – contre 9,7 pouces pour l’actuel iPad Air – s’inscrirait dans la continuité de l’offensive lancée sur le segment des smartphones, avec une incursion remarquée dans l’univers des phablettes via l’iPhone 6 Plus et ses 5,5 pouces.

L’iPad Air devrait lui aussi évoluer. Le site taïwanais TechNews faisait récemment mention d’un passage à 2 Go de RAM (une première sur une tablette Apple), de l’implémentation du capteur d’empreintes digitales Touch ID et de la technologie NFC, uniquement pour un usage avec Apple Pay. Les capacités de stockage pourraient être calquées sur celles de l’iPhone ; en l’occurrence, 16 Go, 64 Go et 128 Go.

Apple pourrait associer à ses nouvelles tablettes une déclinaison du SoC A8 (introduit avec les iPhone 6 et 6 Plus) baptisée A8X. Une nomenclature déjà utilisée avec l’iPad 3 et l’iPad 4, qui ont respectivement hérité des puces A5X (dérivée de l’A5) et A6X (issue de l’A6). Il s’agirait surtout d’augmenter les performances graphiques : l’A8X embarquerait une solution PowerVR Series 6 “Rogue” GX6650 à 6 coeurs, alors que l’A8 est supposément doté d’un GX6430 à 4 coeurs.

Certains modèles d’iPad pourraient également être déclinés en coloris doré, en plus du gris et de l’argenté. Apple a déjà exploité ce levier par le passé, tout particulièrement avec l’iMac, qui a débuté en 1998 en version “Bondi Blue”, avant d’être décliné en raisin, myrtille, mandarine, citron vert, fraise, graphite, indigo, sauge ou encore rubis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les technologies Apple ?

Crédit photo : Lester Balajadia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur