IT et télécoms s’acheminent vers la convergence

Cloud

Du fait de la convergence accrue des domaines informatiques et télécoms, les responsables réseau doivent renforcer leurs compétences techniques.

Plus de 70 % des responsables informatique et réseau s’attendaient à voir fusionner les deux rôles dans le courant de l’année prochaine, selon une étude exclusive conduite par Network News (en Grande-Bretagne, NdT) auprès de personnes présentes à l’expo Network Telecom. Pour beaucoup, les rôles se sont déjà combinés, ou le seront dans les douze mois à venir, et 77 % d’entre eux prévoient une fonction “bicéphale” dans le futur. La moitié ont indiqué que leur société avait déjà associé les deux fonctions, une proportion qui devrait passer à 64 % dans le courant de l’année.

Pour Tony Lock, analyste senior chez Bloor Research, le défi de conserver des compétences au niveau adéquat est une tâche sans fin. “Le secteur IT (information technologies) change rapidement et il est logique que les deux fonctions fusionnent. Tout les professionnels du secteur doivent suivre le mouvement. Il est quasi impossible de trouver toutes les compétences nécessaires au sein de l’entreprise”, explique-t-il. Toutefois, il estime également que si les responsables réseau devront augmenter leurs connaissances, leur rôle ne devrait pas changer de manière significative.

Préoccupations et priorités

La convergence n’est pas le seul domaine d’importance. Il faut aussi compter avec les réseaux large bande et la téléphonie mobile. Les réseaux sans fil étant, eux, considérés comme le domaine le plus délicat. La sécurité, la gestion de réseau et le stockage ont également été cités comme des secteurs essentiels qui devraient rester pour quelques temps encore des préoccupations critiques. En revanche, seules 19 % des personnes interrogées ont rangé l’outsourcing comme leur première ou deuxième préoccupation, et aucune d’entre elles n’a estimé utile d’améliorer sa connaissance du sujet. 36 % négligent totalement ce domaine, ce que Tony Lock considère être une dangereuse politique de l’autruche : “Ils devraient au moins se renseigner sur le sujet”, insiste-t-il.

Pour obtenir ces résultats, Network News a interrogé 318 professionnels du secteur IT, la plupart appartenant à des entreprises de plus de 200 salariés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur