J2EE plus populaire que ?Net en Europe

Cloud

Dans les entreprises européennes, les environnements de développement J2EE sont plus répandus que ?Net de Microsoft. Une tendance qui pourrait bien s’inverser…

Une étude, dont The Register s’est fait l’écho et réalisée par QNB Intelligence à la demande de Microsoft, indique une nette préférence des dirigeants européens pour les plates-formes de développement d’applications estampillées J2EE au détriment de ?Net, l’environnement proposé par Microsoft. L’étude repose sur une enquête menée auprès de 415 décideurs européens. Premier enseignement : la plupart des entreprises se sont désormais dotées de l’une ou l’autre architecture, si ce n’est les deux. 75 % des personnes interrogées déclarent ainsi avoir adopté J2EE alors que 58 % ont porté leur choix sur ?Net. En vérité, beaucoup d’entreprises ont une approche oecuménique, estimant que la coexistence des deux plates-formes est la meilleure solution. Elles sont 41 % dans ce cas. En revanche, celles qui se placent dans une perspective monoplate-forme choisissent plutôt J2EE (31 %) que ?Net (23 %).

A ces dernières, il a été ensuite demandé de donner leur opinion sur la technologie choisie. Les a-t-elle aidées à raccourcir le cycle de développement des applications ? Sur ce point, crucial, ?Net marque des points face à J2EE, puisque 44 % des utilisateurs de ?Net estiment que des progrès ont été accomplis alors qu’ils ont été 13 % à avoir constaté une dégradation de la situation. A l’inverse, dans le cas de J2EE, 32 % des personnes interrogées prétendent que le processus de développement des applications s’est dégradé contre 18 % qui constatent une amélioration. La conséquence logique de ces chiffres serait qu’un rééquilibrage s’opère dans les prochains trimestres au profit de ?Net.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur