Jack Lang décerne les ‘brevets Internet’

Mobilité

Un “brevet Internet” annonce l’entrée officielle du réseau mondial comme outil dans la formation scolaire. Un brevet qui sera obligatoire dans les collèges et écoles en 2003.

A l’occasion de l’ouverture du Salon de l’éducation à Paris, Jack Lang, ministre de l’Education nationale, accompagné de Jean-Luc Mélenchon, ministre de l’Enseignement professionnel, et Ségolène Royal, ministre déléguée à la Famille, a décerné les quatre premiers “brevets Internet”. Pour obtenir ce diplôme, Aurélie, Sherifa, Romeo et Guillaume, élèves de seconde, ont dû prouver qu’ils savaient utiliser un traitement de texte et un tableur (quel rapport avec Internet ?), se servir d’une messagerie et d’un moteur de recherche, ainsi que leur aptitude à maîtriser les liens hypertexte (autrement dit savoir cliquer), qu’ils savaient retrouver des fichiers sur un réseau local et connaître les gestes (sic) conduisant à la création d’un site Web.

Bref, ils ont dû prouver qu’ils savaient certainement mieux se débrouiller avec un ordinateur que la plupart de nos gouvernants (voir Jacques Chirac et son mulot).

Pour l’instant décernés sur la base du volontariat, ces brevets seront obligatoires à partir de 2003 dans les écoles et collèges. Reste à savoir si les établissements scolaires seront, d’ici-là, équipés, tant en ordinateurs qu’en formateurs, pour pouvoir assurer cette formation. 2003, c’est quasiment demain !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur