JailbreakMe simplifie le débridage de l’iPhone

CloudMobilitéSmartphonesTablettes

Un hacker vient de rendre disponible JailbreakMe, un outil de jailbreaking pour l’iPhone, téléchargeable à partir d’une simple URL depuis le navigateur Safari de son smartphone Apple.

Depuis quelques jours, le débridage –ou jailbreaking– des smartphones est autorisé aux Etats-Unis, grâce à la modification de la loi Digital Millenium Copyright Act (DMCA) sur le copyright et les droits numériques.

Ce principe de débridage permet à tout possesseur d’un smartphone de lever les restrictions à l’utilisation du système électronique du terminal, pour télécharger par exemple sur son terminal  toutes les applications souhaitées, même celles qui ne sont pas autorisées et donc présentes sur les boutiques officielles en ligne de téléchargement d’applications des constructeurs, comme l’AppStore pour l’iPhone .

Ni une ni deux, le hacker Comex vient de rendre disponible en ligne un nouvel outil de débridage, JailbrealkMe, disponible pour l’iPhone 4, 3G S et 3G, ainsi que pour l’iPod Touch et l’iPad, et tous les iOS, jusqu’à la mise à jour 4.0.1.

Nouveauté intéressante pour tous les amateurs de jailbreaking : cet outil simplifie grandement le processus de débridage. Plus la peine d’installer un petit logiciel sur son ordinateur…

Avec JailbreakMe, il suffit de se rendre à partir de son iPhone, ou de tout autre terminal Apple, sur un lien URL à partir du navigateur mobile Safari, grâce à l’exploitation d’une faille de sécurité, et de suivre les instructions indiquées.

Le lancement de l’opération à partir du site Web JailbreakMe permet alors le téléchargement et l’exécution d’un fichier PDF contenant des codes créés pour la modification du système d’exploitation mobile d’Apple.

Une fois ce débridage effectué, le mobinaute a accès à la plate-forme Cydia, qui permet de télécharger des applications non validées par la firme de Cupertino.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur