Jajah.com dénonce les tarifs excessifs de terminaison d’appel mobile en Europe

Mobilité
Information - news

Le prestataire qui fournit un service de voix sur IP directement à partir du Web dénonce une tarification “surréaliste”.

Le fournisseur VoIP Jajah accuse les opérateurs de téléphonie mobile européens de pratiquer une tarification de terminaison d’appel “surréaliste” (unrealistic dans la version originale). Roman Scharf, co-fondateur de Jajah, a déclaré que la société ne pouvait offrir un service d’appels gratuits vers les mobiles dans les pays européens compte tenu du coût élevé de la terminaison d’appel.

Jajah propose aux utilisateurs inscrits un service d’appels gratuits entre les téléphones fixes en Europe et un service similaire pour les appels fixes et mobiles en Amérique du Nord et dans une grande partie de l’Asie. “Pourquoi proposons-nous un service différent en Europe que les autres continents ? Tout simplement parce que l’industrie mobile européenne pratique des tarifs de terminaison d’appel considérablement élevés”, a-t-il déclaré.

“La Commission Européenne s’intéresse actuellement à ce problème et nous espérons voir la situation s’améliorer d’ici le début de l’année prochaine”. Pourtant, Roman Scharf ne croit pas à une résolution rapide. “Je ne pense pas que le problème sera réglé rapidement car des groupes comme Orange ou T-Mobile ont besoin d’appliquer des tarifs élevés pour compenser les pertes de leurs offres commerciales agressives”, a-t-il ajouté.

Pour bénéficier du service Jajah et établir une connexion entre deux téléphones standard, l’utilisateur est invité à saisir les deux numéros à partir d’un formulaire en ligne.

“L’application web peut être utilisée par n’importe quel internaute. Il suffit simplement de saisir votre numéro de téléphone et celui de votre destinataire, puis d’appuyer sur le bouton”, explique Roman Scharf.

Jajah a constitué un réseau d’acheminement des appels qui compte pas moins de 120 serveurs de terminaison établis dans 85 pays. Lors d’un appel qui transite d’un pays vers un autre, les serveurs de terminaison des pays en question utilisent le moteur principal de Jajah pour établir la communication. L’appel téléphonique est acheminé à 98 pour cent via Internet grâce à la technologie IP brevetée de Jajah, le reste étant assuré par l’infrastructure téléphonique classique.

“Les problèmes de qualité rencontrés avec les services VoIP proviennent essentiellement soit de cette dernière portion, soit de l’ordinateur. Or, avec le concept de Jajah, aucun ordinateur n’est utilisé pour la communication téléphonique que ce soit du côté de l’appelant que de son interlocuteur, c’est pourquoi aucun problème de qualité n’est à déplorer.”, explique Roman Scharf.

Les appels gratuits proposés aux utilisateurs inscrits de Jajah sont limités à une durée de 1 000 minutes par mois. L’opérateur peut se permettre cette largesse puisqu’il achète le temps d’appel en grosse quantité et à un coût dérisoire.

“En dehors des faibles sommes à payer que les opérateurs nous facturent afin que nous puissions proposer des minutes gratuites à nos utilisateurs, Jajah réalise des bénéfices sur les services payants à plus forte valeur ajoutée”, ajoute-t-il. Ces services incluent notamment les appels vers les mobiles européens, vers les utilisateurs non-inscrits sur Jajah et vers les pays exclus du service gratuit.

Roman Scharf assure que ces tarifs demeurent exceptionnellement intéressants pour le client. “Les utilisateurs britanniques qui passent des appels vers des pays exclus du service gratuit bénéficient d’un tarif préférentiel, généralement 80 pour cent moins cher que le prix du même appel passé par British Telecom”, a-t-il ajouté.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 4 juillet 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur