Japon : démarrage poussif de la Nintendo 3DS

CloudGestion cloud

Les ventes de la dernière console portable de Nintendo ont dépassé le million d’unités sur son marché domestique. Mais le record avec la sortie de la DS initiale en 2004 n’est pas battu.

La Nintendo 3DS a dépassé la barre du million de consoles vendues au Japon le 11 mai, selon le journal japonais Mainichi qui reprend les données d’Enterbrain (presse magazine de jeux et analyses professionnelles du marché vidéo-ludique).

Le modèle dernière génération de la console portable de Nintendo était arrivé sur le marché nippon le 26 février dernier (et un mois plus tard en Europe).

Il lui a fallu 13 semaines pour atteindre cette barre symbolique.

La performance n’égale pas celle de la première DS, qui avait explosé tous les records : un million d’unités écoulées en à peine un mois en 2004.

Même la DS Lite et la DSi, qui n’étaient que des variations mineures de la console, ont mis 8 semaines pour dépasser la barre du million d’unités écoulées au Pays du soleil levant.

Le dernier chiffre officiel communiqué par Nintendo était de 3,61 millions de 3DS vendues dans le monde à la fin de son année fiscale en mars 2011.

La console permettant de jouer, regarder des vidéos et même filmer en 3D relief sans lunettes est donc un succès limité, malgré un bon démarrage.

TechSpot, journal spécialisé dans les nouvelles technologies, rapporte que le P-DG de Nintendo Satoru Iwata avait déclaré en avril lors de la présentation des résultats du groupe : “Les ventes des Nintendo 3DS avaient très bien commencé, mais n’ont pas eu la performance escompté lors de la deuxième semaine.”

Le manque de jeux attractifs à sa sortie est peut-être une des causes de ce départ relativement lent.

L’arrivée sur la Nintendo 3DS  des dernières moutures des plus populaires franchises de Nintendo, comme Zelda et Mario Kart, pourrait lui donner un second souffle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur