Jawbone : un dernier tour de table avant la Bourse ?

EntrepriseLevées de fonds
jawbone-levee-fonds

Engagé sur la voie d’une IPO, l’Américain Jawbone, connu pour ses produits électroniques connectés parmi lesquels le bracelet fitness Up et les haut-parleurs Bluetooth Jambox, aurait levé 250 millions de dollars supplémentaires.

Spécialisé dans les appareils électroniques de fitness et les systèmes audio Bluetooth, l’Américain Jawbone aurait bouclé un nouveau tour de table.

Les “nombreuses sources proches du dossier” qui se sont confiées à Re/code évoquent une enveloppe de 250 millions de dollars… qui pourrait même être relevée à 300 millions. Cette opération porterait à plus de 500 millions de dollars le total des sommes injectées dans la société depuis sa prise d’exercice en 1999. La plupart des investisseurs historiques, parmi lesquels des pointures de la Silicon Valley comme Andreessen Horowitz, Kleiner Perkins, Khosla Ventures et Sequoia Capital, remettraient au pot.

La levée de fonds serait menée par Rizvi Traverse Management, déjà présent au capital de Twitter, Flipboard et Square. Cofondateur de ce fonds privé américain, Suhail Rizvi rejoindrait à cette occasion le conseil d’administration de Jawbone, où siègent déjà le serial-investisseur Ben Horowitz et la patronne de Yahoo Marissa Mayer.

D’après TechCrunch, le tour de table est finalisé depuis plusieurs semaines. Effectué sur la base d’une valorisation à 3,3 millions de dollars (soit deux fois plus qu’à l’été 2011), il ouvre la voie à une entrée en Bourse. Jawbone, qui a récemment emprunté 93 millions de dollars sous la forme de dette pour répondre à la forte demande de ses produits, viserait les 600 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2014.

Ce nouvel apport financier devrait lui permettre d’étoffer son catalogue de produits, auquel figure toujours le bracelet connecté Up, conçu pour analyser le niveau d’activité de l’utilisateur (mouvements, distance parcourue, calories consommées, durée et intensité des efforts), mesurer la qualité de son sommeil ou encore suivre son alimentation.

Jawbone compte aussi développer sa gamme d’oreillettes, qui compte actuellement quatre modèles, dont l’Era, système biprocesseur doté d’un accéléromètre, de capteurs de mouvements et de mémoire flash. Mais l’essentiel des revenus à court terme devraient provenir des ventes de haut-parleurs autonomes Jambox, connectés en Bluetooth et liés à une application mobile pour smartphones. Jawbone y a récemment greffé la technologie LiveAudio destiné à supprimer l’effet de diaphonie, c’est-à-dire à maintenir une séparation acoustique des canaux gauche et droit pour le son joué sur des enceintes.

jambox-jawbone

Objets Connectés

Image 1 of 6

HAPIFORK, la fourchette connectée
Conçue par Jacques LEPINE et Fabrice BOUTAIN, HAPIFORK est une fourchette équipée de capteurs, capable d'évaluer notre vitesse d'ingestion de la nourriture. Le but ? Tout simplement nous réapprendre à manger lentement, condition sine qua non à une bonne digestion ! Commercialisée environ 200 euros avec un programme de nutrition qui prendra la forme d'une application pour smartphone, HapiFork ne se limite pas au marché européen. Ses concepteurs sont en effet invités au Cosumer Electronic Show de Las Vegas au pays pour présenter cette fourchette connectée conçue en France. Une technologie slow food au pays des fast food ? Pour découvrir ce paradoxe, rendez vous sur : http://www.hapilabs.com/

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous des montres connectées ?

Crédit photo : Jawbone


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur