J.D. Edwards se tourne vers Linux

Cloud

L’éditeur de solutions de gestion d’entreprise J.D. Edwards renouvelle l’ensemble de sa gamme. Parmi les nouveautés, l’éditeur annonce, entre autres, son ouverture à Linux pour sa solution CRM.

La croissance très modeste du marché de la gestion de la relation client – seulement + 3,4 % pour 2001 selon IDC – incite les éditeurs de CRM à se tourner vers d’autres marchés comme les PME ou tout simplement à se tourner vers des solutions ouvertes capables par ailleurs d’être multiplates-formes.

Ainsi, tout comme l’ont fait avant lui nombre de ces concurrents, J.D. Edwards, éditeur de solutions globales de gestion e-business, s’ouvre à Linux au travers d’une nouvelle solution CRM. Toutefois, là où certains de ces concurrents se sont appuyés sur le premier distributeur Linux, Red Hat, J.D. Edwards lors de son rendez-vous annuel à Orlando a annoncé qu’il comptait lancer un logiciel de gestion de la relation client sous une distribution SuSe. Cela dit, l’éditeur a immédiatement précisé que le choix n’était pas exclusif et qu’il pourrait s’assurer du bon fonctionnement de sa solution sous RedHat si une entreprise lui demandait. C’est la première fois que l’éditeur offre une solution basée sur Linux. L’offre devrait plus particulièrement s’adresser dans un premier temps aux métiers de la finance.

L’offre Linux de J.D. Edwards, qui devrait être commercialisée dans les prochains mois, sera basée sur des serveurs IBM et inclura le logiciel de base de données DB2 de ce dernier ainsi que le logiciel de commerce électronique WebSphere. De plus, IBM commercialisera conjointement le produit avec J.D. Edwards et IBM Global Services se chargera d’installer et de personnaliser la solution.

Mise à jour de toute la gamme

Par ailleurs, l’éditeur annonce la disponibilité de J.D. Edwards 5, une nouvelle gamme de logiciels comprenant l’ensemble des métiers de l’éditeur à savoir, des solutions ERP, SCM (Supply Chain Management), CRM (Customer Relationship Management), SRM (Supplier Relationship Management) et de BI (Business Intelligence). J.D. Edwards met en place au sein de cette nouvelle gamme “OneMethodology” un dispositif qui permet aux entreprises d’accéder à un ensemble intégré de services de conseil et de formation, adapté à leurs besoins de gestion et de mise en oeuvre spécifiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur