Jeux d’argent en ligne : GVC devrait remporter Bwin aux dépens de 888

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
jeux-argent-ligne-GVC-remporter-Bwin-dépens-888
5 0

La partie a été serrée entre 888 et GVC pour remporter Bwin. Après un retournement d’alliance, un rapprochement entre les 2 derniers acteurs semble acquis.

Incroyable renversement dans le secteur des jeux d’argent en ligne en Europe.

Alors qu’à la mi-juillet, 888 Holdings était sur le point d’acquérir Bwin.party Digital Entertainment pour 1,3 milliard d’euros, l’accord a été annulé en fin de semaine dernière.

Au final, Bwin a préféré accepter une offre publique d’achat de son rival GVC Holdings pour 1,44 milliard d’euros.

GVC reprend la main en quelque sorte puisqu’il avait dégainé une première offre début juillet.

Néanmoins, il reste des incertitudes du côté des actionnaires et du conseil d’administration de Bwin.

Sachant que la société, exploitante des services Bwin.fr et Partpoker.fr en France (et par ailleurs cotée sur le London Stock Exchange), est en vente depuis novembre 2014.

888 Holdings (réseau de sites de gambling sous la marque 888) a tenté de remporter la mise jusqu’au bout.

Le groupe britannique, pionnier dans les jeux d’argent en ligne (et également coté au London Stock Exchange), a soumis début septembre une nouvelle proposition pour tenter de contrer l’offensive de GVC. En vain apparemment.

Derrière GVC Holdings (d’origine britannique et basé sur l’Ile de Man), on trouve des services Internet de paris sportifs et de jeux comme Sportingbet, Casino Club ou Betboo.

La société exploite des licences légales de jeux dans 5 pays et dispose de relais en Irlande, Israël, à Malte, dans Les Philippines, et en Uruguay.

Son effectif serait de 700 collaborateurs (salariés ou collaborateurs). Le montant des paris sportifs sur un an s’élèverait à 1,5 milliard d’euros.

Parallèlement, Les Echos rappelle que d’autres rapprochements sur le segment des jeux d’argent sur Internet et des bookmakers sont en cours de réalisation : Paddy Power (Irlande) avec Betfair (UK) d’un côté, et Ladbrokes (UK) et Coral (UK) de l’autre.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Stokkete)

http://www.itespresso.fr/jeux-argent-ligne-888-holdings-mise-bwin-party-103001.html


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur