Jeux en ligne : la Française des Jeux doit s’expliquer sur un bug informatique

Mobilité

Des joueurs sur FDJeux.com ont été lésés à cause d’un bug sur Joker+. La
société a fait un geste. Mais une menace de plainte plane.

Joker+ va-t-il tourné vers un jeu de poker+ ? La semaine dernière, la version en ligne du jeu de tirage au sort proposée par la Française des Jeux (FDJ) a été victime d’un incident, officiellement en raison “d’une nouvelle version informatique”. Le bug est très spécifique puisque le problème sur Joker+ sur Internet est apparu uniquement lorsqu’il n’était pas associé à un autre jeu (Loto, Super Loto, Euro Millions ou Keno). Selon la FDJ, le problème informatique est corrigé depuis le jeudi 22 février.

Traditionnellement, le jeu de tirage au sort tourne autour de combinaisons de chiffres entre le 0 et le 9. Mais, le système informatique en a voulu autrement : les joueurs Joker+ sur Internet se sont vus attribuer avant le tirage des chiffres de combinaison compris entre 0 et 8 au lieu de 0 et 9. Conséquence : les combinaisons participantes attribuées aux joueurs en ligne par le système informatique avant le tirage ne comprenaient jamais le chiffre 9. Du coup, il devenait vraiment impossible de remporter le gros lot de 500 000 euros (faute d’adéquation parfaite entre les numéros inscrits sur le bulletin du joueur et le résultat du tirage).

Cet incident ponctuel a-t-il des implications plus obscures ? Selon une dépêche de l’AFP, le bug aurait été découvert par un informaticien alsacien, qui a fait un constat par un huissier de justice… en septembre 2006. Le joueur vigilant a contacté la FDJ le mois suivant. Mais la société nie cependant avoir été informée de la nature exacte du bug et assure ne l’avoir découvert que la semaine dernière. Toujours selon l’AFP, l’avocat de l’informaticien a annoncé son intention d’engager des poursuites par voie civile devant le tribunal de grande instance de Colmar à l’encontre de la Française des Jeux pour “négligence”. Contactée mercredi après-midi par Vnunet.fr, le service communication de la FDJ indique n’avoir pas reçu d’assignation dans ce sens.

Joker+ va-t-il tourné vers un jeu de poker+ ? La semaine dernière, la version en ligne du jeu de tirage au sort proposée par la Française des Jeux (FDJ) a été victime d’un incident, officiellement en raison “d’une nouvelle version informatique”. Le bug est très spécifique puisque le problème sur Joker+ sur Internet est apparu uniquement lorsqu’il n’était pas associé à un autre jeu (Loto, Super Loto, Euro Millions ou Keno). Selon la FDJ, le problème informatique est corrigé depuis le jeudi 22 février.

Traditionnellement, le jeu de tirage au sort tourne autour de combinaisons de chiffres entre le 0 et le 9. Mais, le système informatique en a voulu autrement : les joueurs Joker+ sur Internet se sont vus attribuer avant le tirage des chiffres de combinaison compris entre 0 et 8 au lieu de 0 et 9. Conséquence : les combinaisons participantes attribuées aux joueurs en ligne par le système informatique avant le tirage ne comprenaient jamais le chiffre 9. Du coup, il devenait vraiment impossible de remporter le gros lot de 500 000 euros (faute d’adéquation parfaite entre les numéros inscrits sur le bulletin du joueur et le résultat du tirage).

Cet incident ponctuel a-t-il des implications plus obscures ? Selon une dépêche de l’AFP, le bug aurait été découvert par un informaticien alsacien, qui a fait un constat par un huissier de justice… en septembre 2006. Le joueur vigilant a contacté la FDJ le mois suivant. Mais la société nie cependant avoir été informée de la nature exacte du bug et assure ne l’avoir découvert que la semaine dernière. Toujours selon l’AFP, l’avocat de l’informaticien a annoncé son intention d’engager des poursuites par voie civile devant le tribunal de grande instance de Colmar à l’encontre de la Française des Jeux pour “négligence”. Contactée mercredi après-midi par Vnunet.fr, le service communication de la FDJ indique n’avoir pas reçu d’assignation dans ce sens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur