Jeux mobiles : Supercell monte un super deal avec Softbank

Marketing
supercell-softbank-jeux-mobiles

Avec Rovio, c’est l’autre champion finlandais dans les jeux sur mobile : Supercell boucle un financement via Softbank dépassant le milliard de dollars. Et ce, juste après une levée de fonds de 130 millions de dollars.

Dans la série des éditeurs de jeux sur mobile finlandais, vous connaissez Rovio qui commercialise la saga Angry Birds ? Mais savez-vous qui est Supercell ?

C’est un autre champion dans la même catégorie “casual games” qui a attiré l’attention d’un poids lourd du secteur It au Japon : Softbank en partenariat avec GungHo (éditeur de jeux vidéo que la holding Internet de Masayoshi Son contrôle par ailleurs).

Ils viennent d’injecter 1,53 milliard de dollars dans Supercell pour prendre la majorité du capital (51%).

La valorisation de la société “étoile montante” d’origine scandinave passe à un niveau stratosphérique : 3 milliards de dollars.

Pas mal pour une boîte, qui a été créée il y a un an et qui dispose d’un effectif d’une centaine de personnes.

Sachant qu’en avril dernier, elle avait déjà annoncé une levée de fonds de 130 millions de dollars auprès d’Index Ventures, Atomico and IVP selon TechCrunch.

Supercell édite des jeux pour smartphones comme Clash of Clans et HayDay qui font un malheur sur les terminaux iOS (iPad et iPhone).

Avec ce méga-deal Softbank, son P-DG Ilkka Paananen considère qu’il peut jouer dans la cour des grands éditeurs de jeux vidéo pour smartphones et tablettes, considère-t-il dans une contribution blog victorieuse.

Il rencontrera sûrement sur son chemin son compatriote Rovio qui rêve de la Bourse ou l’Américain Zynga (dans lequel Softbank avait parié dès 2010).

————————————–

Quiz : Connaissez-vous vraiment la 4G ?

————————————–

Credit photo : Supercell – Ilkka Paananen (Supercell) avec Masayoshi Son (Softbank)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur