Amazon Kindle Oasis : une nouvelle liseuse à l’autonomie gonflée

Mobilité
amazon-kindle-oasis
4 1

Amazon lève le voile sur sa nouvelle liseuse baptisée Kindle Oasis. Focus sur l’autonomie grâce à une coque intégrant une batterie, le poids et la finesse extrême de l’appareil.

Ce qui constituait une rumeur encore la semaine dernière se confirme maintenant : Amazon repart à l’offensive sur le marché des liseuses avec la Kindle Oasis.

Et d’oasis de mAh, il est bien question avec cette liseuse. Celle-ci porte aux nues l’autonomie d’un tel appareil. La Kindle Oasis intègre effectivement un système de gestion de deux batteries.

De manière classique, elle est alimentée par sa propre batterie, tandis qu’une seconde nichée dans la coque en cuir livrée avec l’appareil vient continuellement recharger la première. Cela se fait automatiquement dès que la liseuse intègre cette coque spécifique.

Kindle-Oasis_b

Ce qui fait dire à Amazon que ce système ajoute « des mois d’autonomie » à la Kindle Oasis (sans précision exacte). Elle hérite également d’un nouveau mode « hibernation » (veille) plus profond qui lui permet de minimiser au maximum la consommation électrique.

Amazon a aussi mis un point d’honneur à réduire poids, épaisseur et encombrement. La Kindle Oasis est « notre plus fine et plus légère Kindle jamais lancée », selon le communiqué.

Son épaisseur descend jusqu’à 3,4 mm (même si elle peut atteindre jusqu’à 8,5 mm sur la partie plus proéminente où niche la batterie). A titre de comparaison, la Kindle Voyage (lancée en 2014) affiche une épaisseur de 7,6 mm.

Le poids (hors coque) est aussi largement revu à la baisse avec 131 grammes (modèle Wi-Fi) et 133 grammes (déclinaison Wi-Fi et 3G).

Rappelons que les Kindle Voyage et Paperwhite pesaient plus lourd : respectivement à 180 grammes et 217 grammes (moutures Wi-Fi).

En résumé, Kindle Oasis est 30% plus fine en moyenne et 20% plus légère (sans la coque) que n’importe quelle autre Kindle.

Conservant l’écran de diagonale 6 pouces (déjà présent sur les Paperwhite (le dernier modèle) et Voyage), la Kindle Oasis est malgré cela plus compacte avec 143 par 122 mm (contre 162 par 115 mm pour la Voyage).

La Kindle Oasis conserve l’écran de 6 pouces introduit sur la dernière Paperwhite (et présent sur la Voyage). Il s’agit d’un écran à technologie Paperwhite offrant une finesse d’affichage de 300 ppp (pixels par pouce). Amazon a mis l’accent sur la luminosité avec plus de LEDs (10 contre 6 sur la Voyage).

Amazon insiste également sur la prouesse technologique réussie avec un écran épais de seulement 200 µm (l’équivalent d’une feuille d’aluminium). Cela ne l’empêche pas d’être robuste puisqu’il est protégé par une verre renforcé.

Huitième génération de Kindle, la Kindle Oasis est dès à présent disponible en pré-commande à partir de 290 euros pour le modèle Wi-Fi (et 70 euros de plus pour la déclinaison 3G). Elle sera livrée à compter du 27 avril.

Avec ce modèle premium de Kindle, Amazon tente un pari puisque son tarif est bien plus élevé que ceux des autres Kindle (toujours proposées).

La nouvelle offre de liseuse d’Amazon doit affronter des produits concurrents qui jouent également la carte de l’innovation.

Nook propose une liseuse étanche avec la Nook Glowlight Plus.

A l’occasion du dernier Mobile World Congress, le fabricant français Bookeen et Sunpartner ont dévoilé une housse pour liseuse de livres numériques qui se recharge grâce à l’énergie solaire.

D’ailleurs, on attendant aussi Amazon sur ce terrain-là. Un timing décalé ?

(Crédit photos : @Amazon)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur