L’ Open Invention Network récupère 22 brevets Linux détenus par Microsoft

Cloud

L’OIN, du nom d’un groupement IT pro-open source, veut éviter que les brevets Linux tombent dans de mauvaises mains.

Open Invention Network (OIN), qui se présente comme un réseau favorisant l’innovation open source, a acquis 22 brevets Linux que Microsoft avait remis sur le marché.

Ces brevets sont tombés dans l’escarcelle d’Allied Security Trust (AST), une structure regroupant une quinzaine de sociétés d’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Asie dont la vocation est d’acquérir des brevets en vue de partager ses coûts d’exploitation.

L’objectif d’AST est de s’assurer que les brevets ne tombent pas dans les mains d’entités indésirables. Comme les patent trolls du nom de ces structures qui montent leur business autour de royalties sur les brevets.

Elles pourraient convoiter les brevets Linux pour demander ensuite aux sociétés de développement de solutions open source de verser des contributions financières en vue de leur exploitation.

L’ Open Invention Network est tout aussi original. Créé en 2005, ce groupement IT a reçu le soutien d’acteurs comme  IBM, NEC, Novell, Philips, Red Hat et Sony.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur