L’Oréal ouvre une fenêtre d’open innovation avec Partech

EntrepriseLevées de fondsStart-up
l-oreal-partech
4 51

L’Oréal développé sa stratégie d’open innovation en prenant une participation dans le fonds Partech International Venture VII, qui intervient en post-amorçage.

Après Accenture le mois dernier*, L’Oréal rejoint la liste des souscripteurs de Partech International Venture VII.

Lancé au cours de l’été, dans la lignée du Brexit, le fonds a vocation à soutenir, essentiellement en Europe, les start-up du numérique en post-amorçage, plus particulièrement dans les domaines du e-commerce, de la réalité virtuelle et de l’Internet des objets.

Renault, Cisco et Nokia y ont mis leurs billes, pour une mise initiale de 280 millions d’euros que Partech comptait, aux dernières nouvelles, porter à 350 millions pour fin 2016.

L’Oréal entrevoit, dans cette prise de participation, l’occasion de transformer sa relation client avec des outils prédictifs et de personnalisation du parcours d’achat. Entoile de fond, les technologies d’intelligence artificielle.

Le leader des produits cosmétiques franchit là une étape supplémentaire dans sa stratégie d’open innovation, marquée, au printemps, par l’injection de « quelques millions d’euros » dans Factory Founders*, . À cette occasion, Lubomira Rochet, CDO et membre du comité exécutif de L’Oréal, est entré au conseil d’administration de cette structure londonienne de projets numériques multisectoriels, à mi-chemin entre l’incubateur et l’accélérateur.

L’Oréal exploite aussi, depuis 2012, un incubateur monté en interne à San Francisco. En ont émané des projets comme MakeUp Genius (présenté comme un « coach de maquillage virtuel ») et My UV Patch (capteur électronique pour l’analyse du rayonnement UV sur la peau).

Selon Reuters, le groupe a réalisé, sur l’année 2015, plus de 5 % de ses ventes en ligne. Son équipe « digitale » compte désormais plus de 1 000 salariés, contre 150 il y a cinq ans.

On retrouve effectivement L’Oréal dans le portefeuille de clients de nombreuses start-up : Dataiku et ses outils de data science, Splio et sa plate-forme cloud de gestion de l’expérience client, Corpacademy et ses MOOC, Krux et sa DMP, Klaxoon et ses modules d’animations interactives pour les réunions, Lengow et ses solutions d’optimisation des marketplaces

* Le groupe de services informatiques d’origine américaine a pris une participation minoritaire dans Partech International Ventures VII, ainsi que dans le fonds d’amorçage Partech Entrepreneur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur