La baisse des écrans plats se confirme

Mobilité

Comme la majorité des composants informatiques, les prix des écrans plats LCD sont en baisse. Un ajustement qui répond à la demande du marché et permettra – les constructeurs l’espèrent – d’écouler les productions massives de Taiwan.

Deux mois après la première vague (voir édition du 25 janvier 2001), la baisse des prix des écrans plats LCD-TFT se poursuit. Et comme en début d’année, c’est Iiyama qui ouvre le bal. Ainsi le TXA3813MT, qui avait connu en janvier une baisse de plus de 20 %, continue sa progression vers le bas avec une nouvelle remise de 16 %. Il est aujourd’hui accessible à 5 600 francs TTC environ. L’ensemble de la gamme suit la même courbe descendante avec des réductions de 14 % à 27,5 % selon les modèles (voir tableau). ADI, qui n’avait pas changé ses tarifs au début de l’année, annonce – 35 % sur son modèle 15 pouces d’entrée de gamme. Une véritable dévaluation. “Un repositionnement sur le marché”, explique Sandrine Avenier, responsable marketing chez ADI. Le MicroScan i600 s’achète désormais moins de 5 300 francs. Malgré ces chutes vertigineuses, les 17 et 18 pouces restent au dessus de la barre symbolique des 10 000 francs. Saluons cependant le louable effort d’Iiyama qui propose un 18 pouces, le AS4635U, à moins de 13 300 francs. Si ADI concède une remise de 23 % sur son Microscan 9L, le 18 pouces dépasse malgré tout les 18 000 francs TTC.Des analyses de marché différentes selon les constructeursSi Iiyama et ADI sont les premiers à tirer, d’autres constructeurs pourraient suivre, ne serait-ce que pour ne pas trop creuser l’écart. Mais aussi, pour certains, afin d’écouler la (sur)production des constructeurs de dalles taiwanais et essayer de réamorcer la demande. “Il y a eu plus de production que de consommation”, reconnaît David Attal, directeur marketing chez Iiyama, “et la baisse qui n’est pas intervenue l’année dernière se répercute aujourd’hui”. Pourtant, il craint l’effet pervers du consommateur qui, constatant une chute des prix, préfère attendre de voir leur évolution avant de se décider. Une vision que ne partage pas Sandrine Avenier. “La baisse des prix répond à la demande du marché”, souligne-t-elle. Un son de cloche différent donc, puisque le directeur marketing d’Iiyama France rappelle que “paradoxalement, le marché a émergé dans une période de stabilisation des prix”. Mais il craint aujourd’hui des retards dans les processus d’achats, voire des priorités dont ne fait pas partie l’écran plat. “Aujourd’hui, j’aimerais rencontrer l’analyste qui saura me donner l’évolution de ce marché”, déclare-t-il. Et va même jusqu’à penser que les prix pourraient continuer à chuter au cours du semestre. Une vision que réfute Sandrine Avenier, “en tout cas pas dans l’immédiat”. Elle vise, pour 2001, les 20 % d’écrans plats vendus sur l’ensemble de la gamme, contre “5-10 %” en 2000. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle vague de tarifs ne pourra profiter qu’aux consommateurs, à savoir les entreprises et grands comptes essentiellement. Même si le 15 pouces autour des 5 000 francs devient accessible à une certaine frange (nantie) du grand public, il reste un luxe, même si sa surface d’affichage correspond à celle d’un 17 pouces cathodique. Un 15 pouces cathodique coûte autour de 2 000 francs. Signe de ce frémissement, la disparition du format 14 pouces de certains catalogues. Allez, encore quelques efforts, messieurs les constructeurs, et c’est avec plaisir qu’on gagnera de la place sur nos bureaux. Marque Modèle Prix en francs TTC Iiyama TXA3813MT 15″ 5 500   AS4311U 17″ 9 568   AS4635U 18,1″ 13 150 ADI MicroScan i600 15″ 5 250   Microscan 9L 18″ 18 000 Compaq TFT 5005 15″ 6 910   TFT 7010 17″ 15 450   TFT 8020 18″ 20 210 Philips Brilliance 150B 15″ 6 500   Brilliance 170B 17″ 12 000   Brilliance 180P 18″ 19 000 ACER FP558 15.1″ 6 930   FP751 17″ 10 885   FP855 18.1″ 19 235


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur