La cause sécuritaire progresse chez les DSI

Cloud

Pendant longtemps, la sécurité a fait figure de parent pauvre parmi les préoccupations des responsables informatiques. Selon une étude d’IDC, il semble que cette période soit révolue. La part des investissements consacrés à ce thème progresse. L’ouverture du système d’information aux partenaires de l’entreprise accélère ce phénomène.

D’après le cabinet d’études IDC, la sécurisation du système d’information arrive désormais en tête des préoccupations des DSI européens. C’est un des principaux enseignements d’une étude réalisée auprès de 419 d’entre eux. Cela se traduit par le fait qu’une part de plus en plus importante de leur budget est désormais consacrée à ce sujet. C’est un renversement de tendance puisqu’en mars dernier, le même IDC pointait à l’inverse la faiblesse des investissements dédiés à la sécurité. Il semble que les grands chantiers auxquels les grandes entreprises s’attellent désormais, comme la mise en place de processus collaboratifs avec leurs partenaires, contribuent à accélérer les actions visant à sécuriser le système d’information. Ainsi, 17 % des entreprises interrogées prévoient de protéger les échanges électroniques via une infrastructure à clé publique. De même, 13 % d’entre elles envisagent la mise en place d’un système d’authentification unique (SSO).

Il n’en demeure pas moins que les principales préoccupations restent la paralysie du système d’information par un virus ou par une intrusion intempestive. Du coup, les principales technologies déployées sont les antivirus, les pare-feu et les matériels sur lesquels ils sont installés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur