La Chine mise sur l’EVD, nouvelle alternative au DVD

Mobilité

Technologiquement, l’EVD a tout pour séduire face au DVD. Mais les prix et, surtout, l’incompatibilité des lecteurs, lui laissent peu de chances de réussite. La Chine mise néanmoins sur ce nouveau format pour s’affranchir des royalties réclamées par le consortium MPEG-2.

La Chine a décidé de lancer sa propre technologie de stockage vidéo. Le ministère chinois de l’Industrie et de l’Information a ainsi présenté, mardi 18 novembre 2003, une technologie appelée EVD (Enhanced Versatile Disc), qui permettra à la Chine de s’affranchir des droits d’exploitation à verser au consortium MPEG-2 constitué d’entreprises américaines, européennes et japonaises. Ces royalties coûteraient plus de 325 millions de dollars par an aux constructeurs chinois.

L’EVD repose sur le codec (algorithme de compression/décompression) EV6 développé depuis 1999 par le consortium chinois E-World Digital Technology (composé d’une dizaine d’industriels) conjointement avec l’entreprise américaine On2. Ce codec offrirait une qualité d’image supérieure au MPEG-2 et du format sonore AC3.

70 % du marché des lecteurs de DVD

Les premiers lecteurs et disques EVD sont attendus pour 2004. Près de 2 millions de lecteurs devraient être produits dès l’année prochaine, un chiffre qui devrait s’élever à 9 millions en 2006. Le marché chinois absorbera les premiers éléments mais E-Word Digital Technology compte bien exporter sa production à l’étranger. La Chine, qui avec 30 millions de platines DVD fabriquées par an fournit 70 % du marché, pourrait donc réussir à imposer ce format concurrent.

Cependant, les lecteurs EVD coûtent aujourd’hui plus de deux fois plus cher qu’une platine DVD, mais ces coûts devraient baisser avec les volumes de production. Encore faudra-t-il convaincre Hollywood, acteur incontournable de la production mondiale de films, de choisir ce format. Enfin, même si le catalogue de films EVD était aussi étoffé que celui des DVD, il resterait à convaincre les consommateurs de renouveler, encore une fois, leur vidéothèque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur