La Commission européenne propose plus de fréquences pour le Wi-Fi

Mobilité

En élargissant le spectre des fréquences utilisables, Bruxelles souhaite faciliter le déploiement des réseaux locaux sans fil.

Dans une décision adoptée le 8 juillet mais qui vient juste d’être publiée, la Commission européenne a pris des mesures destinées à développer les réseaux locaux radioélectriques (RLAN), dit réseaux Wi-Fi. Ces derniers disposeront d’une “large portion du spectre radioélectrique dans l’ensemble de l’Union européenne”.

Selon Bruxelles, l’objectif de ces règles communes est de réduire les prix des équipements et de remédier à la surcharge croissante du spectre déjà utilisé à cette fin. Cette mesure entre dans la stratégie “i2010, une société de l’information pour la croissance et l’emploi”, présentée début juin par Viviane Reding, commissaire chargée de la Société de l’Information et des Médias.

25 millions d’Européens ont adopté le Wi-Fi

Cette “libéralisation” devra être transposée par les états membres avant le 31 octobre 2005. Elle met deux bandes de fréquence spécifiques (5 130-5 350 MHz et 5 470-5 725 MHz) à la disposition des systèmes d’accès sans fil dans tous les pays de l’Union européenne. Un élargissement des fréquences censé ne pas interférer avec les équipements militaires et les services par satellite.

Selon les estimations de la Commission européenne, 120 millions de personnes utiliseraient les réseaux Wi-Fi dans le monde, dont 25 millions en “Europe de l’Ouest”. D’ici la fin de l’année, le nombre de points d’accès Internet sans fil devrait passer de 26 000 à 45 000 dans cette région.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur