La controverse Napster touche le Mac

Cloud

Plusieurs logiciels cousins de Napster sont en cours de développement sur Mac pour faciliter l’échange de fichiers musicaux entre internautes.

La polémique autour du piratage de la musique sur Internet n’a pas fini d’enfler. Plusieurs logiciels d’échange de titres MP3 stockés sur les ordinateurs des internautes vont entrer dans la bataille, parmi lesquels Napster qui n’existe pour l’instant que sur PC. En cours de développement en version Mac, il subit les foudres des maisons de disques. Et ses clones sont bientôt parmi nous, avec l’arrivée de Macster ou, selon Maccentral, d’un logiciel norvégien baptisé Macstar?

Fraîchement publiée, la nouvelle version de Macster reprend les bons points qui font le succès de ce genre de logiciel. Encore en développement, la quatrième mouture intermédiaire a par exemple intégré la gestion du téléchargement à la file.

Après avoir lancé l’application, l’internaute lance une recherche sur un titre. Macster recherche sur les disques durs des internautes connectés le titre en question. Sans faire appel à aucun serveur, Macster prend alors en charge le téléchargement d’un ou plusieurs morceaux, à la file. Mieux vaut que l’internaute émetteur soit doté d’une connexion Internet permanente et à haut débit, sans quoi le téléchargement devient hasardeux.

On peut découvrir sur le site de Macster des copies d’écrans et le télécharger gratuitement. L’application ne manquera pas d’agacer les maisons de disques puisqu’aucun tri n’est effectué entre les titres gratuits diffusés librement et les copies pirates. Le groupe Metallica a d’ailleurs déposé une plainte contre Napster pour protester contre le pillage de ses morceaux (voir édition du 14 avril 2000). Face aux menaces de procès, les universités américaines de Yale et de l’Indiana ont même décidé d’interdire aux étudiants de télécharger des titres à l’aide du logiciel.

Pour en savoir plus :

* Macster

* Napster


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur